Comment organiser une première communion – Les 9 étapes à suivre

Organiser une première communion n’est pas de tout repos. Je comprends tout à fait les mamans qui sont débordées de tout planifier d’A à Z.
Cette année j’ai la première communion de Pitchoune à organiser ! Autant te dire qu’entre l’organisation de cet évènement, les jumeaux, je ne sais plus où donner de la tête ! J’ai lancé un appel à l’aide sur Insta, et de superbes mamans m’ont répondu ! Pour t’aider à y voir plus clair, je te partage ici ces précieux conseils !

Dimanche 31 mai nous aurions dû célébrer la première communion de Pitch, malheureusement la situation a fait que celle-ci est reportée à fin septembre. Ça me laisse le temps d’affiner les préparatifs, mais je ne suis pas certaine que le beau temps sera toujours au rendez-vous malheureusement. En parlant d’affiner les préparatifs, j’ai voulu partager avec toi les 9 étapes clés pour organiser une première communion. 

Organiser une première communion en 9 étapes

Établir une to-do list

La première chose à faire est d’établir une checklist de tout ce que tu dois faire : organisation avec l’église, contact le traiteur, avec le pâtissier, vêtements…

Cette liste sera ton fil conducteur durant toute la préparation. Afin de ne rien oublier, je te conseille de lister toutes les étapes clés, les réservations à faire, les commandes à passer, les achats à effectuer… N’hésite pas à l’ajuster au fur et à mesure. De manière générale cet article devrait d’ailleurs t’aider à compléter ta liste.

 

Choisir sa salle de fête

Tu as le choix entre organiser une fête chez toi ou louer une salle. Si louer une salle peut coûter plus cher, autant te dire que tu ne vivras pas le stress des préparatifs.

Organiser la communion chez toi ? C’est envisageable, mais ça nécessite beaucoup de préparation. Tu dois préparer le matériel nécessaire : chaises, tables, couverts… Assure-toi d’avoir l’espace suffisant ! Un événement outdoor ? Pourquoi pas ? À condition de ne pas tomber dans la saison des pluies ! 

Ici nous avons un super terrain extérieur, mais j’ai trop peur de la météo du coup j’ai préféré opter pour une petite salle des fêtes.

 

Mettre en place le budget et faire la liste des invités

Si tu ne veux pas voir les dépenses s’envoler rapidement, tu dois te fixer une limite. Entre la location de salle, les animations, le photographe, le traiteur… Il faut prendre en compte chaque dépense et les imprévues.

Ensuite tu pourras choisir les invités : les amis des grands et des petits, et la famille. Attention, il faut que tu préviennes le parrain et la marraine quelques semaines à l’avance. N’oublie pas de les mettre à l’honneur !

 

Choisir la décoration

Tu peux voir avec ton enfant un thème particulier si tu le souhaites, ou alors opter pour une décoration neutre. Pour la communion je souhaite rester justement dans des couleurs claires, pastel et neutres pour rester dans l’ambiance de la cérémonie. 

En plus Melle fera la communion le même jour que son cousin et sa cousine. Nous avons, pour des raisons d’organisation décidée de fêter avec son cousin. Du coup on va éviter le rose 😉

Source: Feelicite

 

Appeler le photographe

Demande à un photographe professionnel d’immortaliser ce moment. Parfois, la prise de clichés n’est pas autorisée pendant la cérémonie. Tu peux te rattraper durant la fête ou à la sortie de l’église. Et de nos jours, nous avons tous de bons smartphones pour faire de belles photos souvenirs. N’hésite pas à demander à tes invités de t’envoyer leurs photos pour compléter ton album souvenir.

 

Prévoir un menu et un gâteau

Que tu décides de faire appel à un traiteur ou que tu veux concocter des plats par toi-même sache que tu dois élaborer un menu qui puisse plaire à tout le monde. Aussi, n’oublie pas le gâteau : pièce maîtresse de la fête ! Parole de gourmande 😉

Plus sérieusement je te recommande de faire un point avec ton traiteur, il est habitué de ce genre d’événement et a des menus types. Il peut également s’adapter en fonction de tes gouts allergies…  Si tu organiser la communion à la maison, et que tu souhaites être au fourneau, il te faudra réfléchir au menu à l’avance et opter pour un plat et une organisation qui te permettra d’être assez libre pour profiter de la fête toi aussi.

Dans la mesure du possible préparer les apéritifs à l’avance et congèle les, idem pour les plats que tu auras plus qu’à réchauffer ou finir en cuisson…

 

Le point à mi parcourt

À 2 mois de la fête environ, vérifie que tout est presque finalisé sur ta checklist et envoie les invitations. Sélectionne bien les cartes menues et les faire-part de la première communion et n’oublie pas prévoir de petits cadeaux pour les convives ainsi que pour le parrain et la marraine.

Tu peux trouver plusieurs boutiques en lignes spécialisées dans les cadeaux de communion. Tu pourras faire réaliser des petites boites à bonbon, bougies personnalisées… 

 

 

Les derniers préparatifs

Assure-toi :

  • De prendre rendez-vous chez le coiffeur
  • De ranger ta maison et de mettre en place les tables et chaises
  • De recharger l’appareil photo, caméra, téléphone pour ne rien louper
  • De installer la déco de dernière minute.
 

Après la fête de la première communion

Il est temps de prévoir les remerciements, de nettoyer les lieux et surtout de rassembler les souvenirs de ce moment passé ensemble !

Prends le temps de te remettre de cette belle journée pour en garder de bons souvenirs.

Il y a tellement de détails à ne pas négliger que la meilleure solution c’est que tu puisses créer ta propre checklist en t’inspirant de ce que je te propose ! Tu pourras y inscrire un timing pour savoir où tu en es !

As tu déjà organisé une première communion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.