J’ai essayé l’épilation définitive au laser

Si toi aussi tu en as marre de t’épiler au rasoir ou à la cire, de te déplacer tous les mois chez l’esthéticienne, ou de voir des poils incarnés apparaître, alors l’épilation au laser peut être la solution pour toi.

Qu’est-ce que l’épilation définitive ?

C’est une méthode d’épilation au laser qui va cibler les zones où tu as le plus de poils en les brûlants. Après plusieurs séances, tu les verras petit à petit disparaître. Oui oui, ils ne gêneront plus du tout ta vue.

Attention toutefois, il ne faut pas que tu confondes l’épilation au laser fait par un dermatologue et celle à la lumière pulsée réalisé en institut de beauté. Si la première est définitive, la seconde est plus sur une longue durée.
Pour ma part j’ai préféré opter pour l’épilation définitive au laser réalisée chez ma dermatologue. J’ai eu pas mal de bons et mauvais échos sur la lumière pulsée et ces choses ne m’ont pas rassurée. Le professionnalisme de ma dermatologue était plus rassurant pour moi.

Epilation au laser ou à la lumière pulsée quelle est la différence ?

L’épilation au laser est réalisé grâce à un laser (ça tu t’en doutes déjà) qui émet une lumière à une longueur d’ondes précises qui va détruire la mélanine qui est le pigment du poil. Cette lumière laser traverse la peau et la chaleur produite va endommager le poil directement à sa racine. Il va donc disparaître immédiatement, mais également ralentir à atténuer la repousse de celui-ci. Plusieurs séances sont toujours nécessaires pour un résultat optimal.

Quant à l’épilation à la lumière pulsée est réalisée via une lampe flash diffusant une lumière pulsée. Cette lumière va également détruire la mélanine du poil en utilisant des rayons de différentes longueurs d’onde à l’aide de filtres. Cette technique présente toutefois des risques pour les yeux et la peau si celle-ci n’est pas filtrée comme il se doit. Mieux vaut réaliser un diagnostic au préalable pour éviter les mauvaises surprises.

Les choses à savoir avant :

  • Il ne faut pas être enceinte
  • Éviter l’exposition au soleil dans les jours avant et ceux qui suivent la séance
  • Vérifier que tu n’as pas de grains de beauté sur la zone que tu veux épiler
  • En général une séance coûte entre 100 à 200 euros sur une petite zone et 400 à 800 euros pour une zone plus grande.
  • Vérifier que votre traitement médical n’est pas contre-indiqué dans l’épilation au laser
  • L’épilation au laser présente un risque de brûlure ou de pigmentation. Elle doit donc impérativement être réalisée par un médecin qui aura préalablement identifié ton type de peau et s’il est compatible.

 

Les avantages et les inconvénients de l’épilation définitive

Si tu veux avoir une peau lisse et douce en tout temps, nul doute que l’épilation au laser est faite pour toi.
Ses avantages ?

  • L’élimination de tes poils jusqu’à 90%, pour être toute belle n’importe quand. Le visage comme le reste du corps y passe. 
  • Qui dit plus de poil dit une peau douce et lisse. Impossible de se sentir plus confortable. En plus, la peau ne sera pas agressée.
  • Tu économises de l’argent : oui je sais, l’épilation définitive coûte un peu cher, mais au moins, tu ne feras pas des allers et retours intempestifs chez l’esthéticienne. La cire par exemple sera 8 à 12 fois plus coûteuse que le laser, quant à l’électrolyse (lumière pulsée), elle requiert plus de séances.
  • Tu gagneras plus de temps : eh oui tu passeras moins de temps qu’une épilation à la cire ou à la crème dépilatoire. Et avec les progrès technologiques, sache que tu peux t’épiler les jambes, le dos ou le torse en moins d’une petite heure.
  • Le dernier avantage c’est bien sûr une peau nettement plus belle. Finis les poils incarnés ou encore les irritations. L’épilation définitive te promet une belle peau pour afficher tes belles gambettes !

Attention toutefois, car il y a quelques petits désavantages pas bien méchants. Bien que cette technique fasse rêver, il est à préciser qu’elle ne fonctionne que sur une peau blanche avec des poils noirs. Les bulbes seront ainsi mieux détectés pour éviter les petites brûlures. Les femmes qui ont les poils clairs ne peuvent pas y avoir recours. C’est ainsi une technique assez sélective. Aussi, assure-toi de faire appel à un pro pour éviter les méfaits.

La durée du traitement

Pour la plupart du temps, il faut que tu comptes plusieurs séances avant que les effets ne se fassent réellement voir. Le nombre de sessions dépendra de la zone à épiler et des personnes. Aussi, il faut que tu saches que les séances doivent être espacées d’un mois minimum au commencement, puis le délai s’allongera avec le temps.

L’épilation définitive des lèvres 

Généralement quand tu as envie de t’épiler les lèvres ou la bouche en général, tu penses à l’épilation électrique. Pourtant, l’épilation laser est aussi envisageable.

Technique d’épilation définitive, elle use de l’effet thermique pour enlever le bulbe pilaire et sa racine. Toutefois, comme les poils sur la lèvre supérieure sont plus fins et moins concentrés en mélamine, il faut compter plus de séances que les autres zones soit 6 à 8 sessions de quelques minutes à chaque fois.

Après le traitement, il faut absolument éviter le soleil pendant 3 semaines ou plus et utiliser le plus possible une crème contre le bronzage s’il fait chaud.
Aussi évite tous les soins que tu mets au quotidien et qui peuvent agresser la peau autour de ta bouche pendant 2 semaines. Pour cicatriser plus vite, le dermato te prescrira une crème apaisante et hydratante.

Mon épilation des lèvres au laser

Non je ne suis pas une femme à moustache ou à barbe. Mais j’ai remarqué un duvet un peu foncé au niveau de la lèvre. Bien qu’une fois maquillé avec le fond de teint ceci était inaperçue j’en avais connaissance et je me focalisais dessus. Ce qui était voyant pour moi ne l’était pas pour ceux qui me voyaient, mais j’ai ressenti le besoin de faire quelque chose.

J’ai une peau sensible et l’épilation à la cire au niveau des sourcils me donne déjà des rougeurs voire même des boutons. Alors impensable pour moi de tester l’épilation à la cire sur les lèvres. S’agissant d’un duvet, je ne pouvais pas non plus envisager la pince à épiler. J’avais vraiment besoin d’une solution efficace et qui dure pour ne plus être embêté par la suite.

J’ai alors commencé par me renseigner auprès de mon esthéticienne. Celle-ci a été très professionnelle et m’a expliqué la différence entre la lumière pulsée et le laser. C’est elle également qui m’a conseillé d’en parler à ma dermatologue avant d’essayer quelque chose. J’ai donc suivi ses conseils et pris rendez-vous chez une dermatologue de Metz spécialisé dans l’esthétique. 

Les différentes séances d’épilation au laser

Lors de mon premier rendez-vous, j’ai dû expliquer ce qui me dérangeait et, où je souhaitais avoir recours à l’épilation au laser. La dermato m’a ensuite ausculté pour voir ma pilosité, mon type de peau et ma pigmentation. 
De ce premier rendez-vous est sortie la possibilité d’une épilation définitive au laser, via 5 à 6 séances.

Elle m’a donné toutes les consignes de sécurité et informé des risques éventuels dus à ce type d’épilation. Ma dermatologue m’a également précisé que le nombre de séances allait varier en fonction de la « réaction de mes poils » et de leur repousse. Comme il s’agit d’un fin duvet, il allait peut-être être plus compliqué de les capter au laser et d’avoir un résultat net rapidement. Rendez-vous est pris pour ma première séance !

Ma première séance d’épilation au laser :

J’y suis allé un peu à reculons. Peur d’avoir mail, d’être très rouge ou d’avoir des plaques ou bouton comme j’ai pu connaitre avec la cire. Je me suis dit que je ne serais pas à l’aise avec le regard des autres si ça traîne trop longtemps.
À peine arriver j’ai voulu en reparler avec elle. La rougeur est inévitable et va s’estomper sous 3 jours. Je ne peux utiliser de fond de teint en poudre, mais aucun problème pour camoufler avec un fond de teint liquide à condition d’avoir au préalable appliqué ma crème cicatrisante et anti UV.

Me voilà dans une petite pièce, volet fermé et une paire de lunettes spéciales sur les yeux. Je suis allongé, elle m’explique que je dois respirer par la bouche, qu’elle va me pincer le nez pour éviter que l’ait du laser me rentre dans le nez. Elle m’informe de la sensation de piqûre que je peux ressentir et qu’en aucun cas je ne dois bouger. Je me tiens alors parfaitement immobile sur le fauteuil en position allongée et c’est parti !

Aie Ouille !!! Je ne vais pas te dire que c’est indolore. Mais plutôt que c’est supportable. Ça fait mal mais comme ça va vite et qu’elle ne reste pas au même endroit (pour éviter la brûlure), la répartition de la douleur permet de mieux la gérer je trouve. Ce qui m’a le plus embêté c’est la difficulté à respirer. J’avais l’impression de faire de l’apnée. Je suis contente que la séance ne dure pas. J’ai également ressenti une odeur de « cochon brûlé » après la séance. Mais un passage sous l’eau et c’est réglée.

Une fois terminé je suis dans son bureau elle m’explique mon ordonnance avec la crème a appliquer pendant une semaine, et au fait que je dois vraiment me protéger du soleil… Rendez-vous pris pour une prochaine séance.

Premier résultat et seconde séance de laser :

D’après ma dermatologue, la première séance était pas mal je devrais en avoir pour 4 à 5 séances. Voilà qui me rassure parce que même si ce n’est pas trop douloureux, ce n’est pas une partie de plaisir et les rougeurs me gênent un peu.

Après la première séance, j’ai été rouge durant 3 à 4 jours puis j’avais la peau un peu rugueuse comme une croûte mais pas de coloration. Avec mon fond de teint j’ai réussi à camoufler je m’attendais vraiment à pire que ça.
J’ai fait la seconde séance, puis la troisième avec des sensations et un résultat de mieux en mieux. Au fur et à mesure les poils ne reviennent plus et laissent place à un fin duvet presque incolore.

Malheureusement pour moi j’ai dû m’arrêter là, car j’ai appris ma grossesse. Mais pas de panique, ce qui a été fait n’est pas perdu. Ça veut dire que les poils dont les bulbes ont été détruits durant les précédentes séances ne reviendront pas. En clair ce qui est acquis c’est une bonne chose.

Pour le moment je me contente du résultat et je me dis que je vais peut-être m’arrêter là. Par contre il faut assurer une séance tous les 1 ou 2 ans, je ne me souviens plus trop, pour garder un résultat impeccable. Car d’autres poils pourraient apparaître.

Par contre si tu t’attends à voir des photos avant après je suis désolée je n’ai pas fait de photos. Je sais c’est dommage vu que je rédige un article sur ce thème et que j’aurais pu l’agrémenter de photos. Mais comme j’ai arrêté de façon spontanée mes séances j’ai pas prix de photo, je voulais au départ attendre la fin de toutes les séances pour un vrai avant/après.

Quoiqu’il en soit, je pense qu’en dehors de mes yeux ça ne devait pas être « flagrant » au regard des autres. Maintenant je remarque que je n’ai plus cette impression d’assombrissement au coin des lèvres et ça me convient.

Voilà, tu as toutes les données nécessaires pour une épilation au laser réussie. Certes ça coûte un peu cher, mais au moins tu n’auras pas à aller chez l’esthéticienne tout le temps. Et tu seras prête en toute circonstance pour aller à la piscine ou pour un petit rendez-vous galant ! Pour ma part je ne regrette pas mon choix.

Serais-tu tenté ou as tu déjà testé l’épilation au laser ?

21 Commentaires

  1. Coucou je connais une personne qui l’avait fait et était ravie car ensuite tranquillou, après il faut savoir à un certain âge, les poils repoussent moins mais je t’avouerais que c’est ultra pratique et cela me tenterait bien, le bemol ici ce serait plus en hiver vu la canicule

  2. coucou j’y pense de plus en plus.. ça me gonfle de devoir m’épiler surtout que la repousse est très rapide chez moi et ce n’est pas agréable merci pour ton article qui me confirme un peu plus le fait de passer le cap!

  3. Pour mes jambes, l’epilation au laser est exclue : trop de grains de beauté partout.
    Je me sens un peu frustrée mais de toute façon une autre contre-indication est venue confirmée tout ça puisque j’ai eu un mélanome…
    J’avoue que je me serais sûrement laissée tenter pour la lèvre moi aussi car j’ai le même duvet qui me complexe de plus en plus

  4. Moi on m’avais dit que je pouvais vu que je suis blonde et que mes poils sont très clair (pas de jeu de mots )

    Ça a peut être changer ?

    Moi ça serai les jambes et les aisselles, comme ça plus de contraintes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.