Végétarien en 11 questions – Je vous réponds

De plus en plus de personnes songent à devenir végétariennes. Si toi aussi tu t’apprêtes à sauter le pas, je vais te raconter mes expériences personnelles.

Tu es végétarien ou vegan ?

Comment tu as géré le changement dans ta vie ?

Où trouver de bons produits végétarien ?

Bref, il y a tellement de questions qui se posent donc je vais essayer de vous répondre à tous et vous donner quelques tuyaux dans cet article.

J’avais régulièrement des questions sur le fait que je sois devenue végétarienne, comment éviter les carences, gérer les repas au quotidien… Après avoir fait un sondage sur Instagram, j’ai eu l’idée de faire un article pour répondre à tous. Voici donc les 11 questions fréquentes pour un végétarien.

Végétarien, vegan : quelles différences ?

Comme je l’ai mentionné dans mes précédents articles, ces deux notions ne sont pas les mêmes. Ils ont pour cause commune de protéger la cause animale et écologique et d’avoir une alimentation équilibrée. Donc pas de viande animale !

Les végétariens ne consomment pas de viande animale ou de poisson, mais consomment les produits dérivés : lait, beurre, œufs, etc.

À la différence, le véganisme est une mode de vie qui consiste à protéger toutes les causes animales de la nourriture au style de vie. Les vegans ne consomment pas de viande ou de poisson de lait, miel… Mais en plus de ça ils ne mettent pas de la fourrure, des produits testés sur des animaux, et ne cautionnent pas les cirques ou spectacles d’animaux.

Source photo : geekassiet

Où trouver des produits végétariens ?

Tu verras dans les supermarchés du coin des rayons végans ou végétariens fleurissent progressivement. Ou alors des marques proposent de plus en plus de variantes végétariennes.

Carrefour possède son rayon Carrefour Veggie, Monoprix avec son Veggan Deli. Auchan, Leclerc ont aussi leur propre rayon végane. N’hésite pas à faire le tour. Le choix le plus judicieux serait de voir les magasins 100% vegans comme bio Naturalia, BioCoop, La Vie Claire, Bio C’Bon, La Vie Claire, etc.

N’hésite pas non plus à consulter les sites végans comme Boutique Vegan, Graine de Vegan, Fantastic Vegan, etc…

J’ai l’avantage d’habiter à la frontière allemande et de trouver plus facilement des produits végétarien ou vegan à prix raisonnable en rayon. Ça n’a vraiment rien à voir avec la France de ce côté.

Tu trouves facilement des recettes végétariennes ?

Quand j’ai commencé à être végétarienne, j’ai simplement supprimé la viande de mon assiette. Bien que je n’en consommais pas ou peu avant je n’ai pas trouvé ça compliqué. Sauf que même si ma consommation était ponctuelle, il allait malgré tout falloir éviter un manque ou des carences. D’où l’intérêt de manger équilibrer et de faire attention à avoir un apport de protéines végétales.

Je suis donc partie à la recherche de nouvelle recette et évidement je suis tombé sur le blog de Marie Lafôret – 100% végétal  Elle est vegan et a publié une multitude de livres de recettes adaptables aux végétariens si vraiment tu ne souhaites pas utiliser du lait de soja par exemple.  

recette steak de haricot rouge

J’ai remarqué aussi que depuis que je suis devenue végétarienne mon alimentation a changé. OK c’est normal, mais ce que je veux dire c’est que je mange des choses que je ne consommais pas avant. Du quinoa, du millet, de la farine d’épeautre, plus de haricots rouges ou de lentilles… Je découvre de nouvelles épices, des associations auxquelles je n’aurais pas pensé… Même si tu n’es pas orienté veggie… Je pense que des recettes de ce type pourraient t’intéresser et te permettre de varier un peu les menus à la maison. 

J’en fais un peu moins en ce moment (depuis le début de la grossesse j’ai la flemme mdr), mais sinon quand je teste quelque chose de sympa je la partage avec toi via ma rubrique de recettes végétariennes. N’hésite pas à y jeter un coup d’œil 😉 

Le changement n’a pas été difficile ?

Je dirais oui et non. Je ne me suis pas levé un matin en disant  » Je ne mange plus de viande « . Je n’ai jamais consommé beaucoup de viande et jamais de poisson. Pour moi la viande se limitait au jambon, steak haché et poulet. Le poisson je n’ai jamais aimé ça ou alors occasionnellement du poisson pané. 

Je ne me souviens plus comment que l’idée a débuté en moi, mais je me suis de plus en plus informé sur les causes, les recettes, la mise en place. J’ai d’ailleurs lu le livre Planète Vegane d’Ophélie Véron que je t’invite à lire. Et j’ai commencé par essayer des recettes sans viande occasionnellement et de plus en plus souvent. Jusqu’à faire une semaine veggie.

Un jour en regardant un Top Chef j’ai eu le déclic et là je me suis dit c’est fini j’ai assez fait le tour je franchis le cap et je n’ai plus mangé de viande depuis, ça va faire 3 ans maintenant.

Le changement n’est jamais facile. Même si je m’étais préparé il y a de vieux réflexes qui reviennent. Le soir, tard on doit vite manger a quoi tu penses ? Tartines, bein non en végétarienne tu mets quoi dessus ? Je n’ai pas forcément une alternative dans le réfrigérateur…  Il faut prendre le pli et après on adapte la liste de course.

Es-tu plus fatiguée ?

Je ne ressens pas plus de fatigue ou autre. Je me sens vraiment comme avant. Les fruits et légumes sont bons pour la santé, mais il ne faut pas négliger les protéines.

Avec des sources de protéines, de fer, de vitamine (B12) et de glucide (lentilles, quinoa, riz, amande, avoine, etc.), je me sens plutôt en pleine forme.

Comment savoir si tu as des carences ?

Cela reflète le manque dans ton alimentation. Fatigue, stress, perte de ventre, des engourdissements dans les membres, les trous de mémoire et surtout la déprime. Ce sont les signes à prendre au sérieux.

Après tu peux aussi en parler à ton médecin il peut te prescrire une prise de sang pour faire un bilan et voir où en est ton organisme. Si besoin tu pourras prendre des compléments alimentaires pour pallier à d’éventuels manques.

Mais sache que végétarien ne rime pas forcément avec carence. Trop de personnes font l’amalgame selon moi.

Penses-tu devenir vegan un jour ?

C’est une question qui revient souvent. J’y ai déjà pensé et je dois même avouer que je m’étais dit franchir le pas d’ici quelques années. Mais ça me semble plus compliqué à gérer et compliqué pour moi.

Je consomme beaucoup de fromage, de produits laitiers que je ne vois pas substituer. Je n’aime pas le Tofu, les laits d’avoine, riz… ne me conviennent pas non plus. Et comme je te disais les recettes ou les repas deviennent une vraie organisation. Je dois faire des menus en amont pour mes recettes et celles du reste de la famille biscotte. Oui je suis végétarienne, ce choix est le mien et je ne l’impose pas au reste de la famille. Je continue (parfois malgré moi) à cuisiner de la viande. Du coup le soir c’est souvent 2 à 3 plats différents que je prépare, car il en faut un pour Mr Loulou au périscolaire le lendemain.

 

Le passage au végétalisme (végétarien qui ne consomme pas de produits issus de l’animal comme le lait, miel…) est un passage que je pense compliqué à franchir pour moi. Alors le véganisme est d’autant plus compliqué, car en dehors de l’alimentation il possède de nombreux autres points comme le vestimentaire, les cosmétiques … 

Malgré ça je fais attention à mes cosmétiques et utilise du Slow cosmétique depuis 1 ou 2 ans maintenant. J’ai réussi à remplacer plusieurs produits vegan et cruelty free, mais pour certain je n’ai pas trouver ce qui me convient. Je ne perds pas espoir et je me dis qu’un jour je finirais par trouver le produit au top.

Tu as des envies de viande de temps à autre ?

Non jamais au contraire ! Je n’ai jamais été très viande et depuis que je suis végétarienne la viande me fait encore moins envie. Parfois j’ai même du mal à la cuisiner à cause de l’odeur, et de l’éthique. Je n’arrive pas à regarder un poulet sans imaginer une carcasse et ça me donne la chaire de poule. 

Je comprends qu’il y ait des personnes addicts à la viande, je ne juge pas. Je demande juste qu’on ne m’embête pas lorsque je décide de ne pas en manger et qu’on m’évite le discourt du type « hum trop bonne la viande, miam cette viande est tendre…. » 

Peut-on devenir végétarien à tout âge ?

Les enfants en croissance, les personnes âgées ou certaines personnes porteuses de maladie doivent absolument avoir une alimentation complète. Celle-ci est possible à tout âge à condition d’être suivi ou de bien se renseigner en amont. Je sais qu’il existe un ouvrage appelé « Veggie Kids » qui explique comment les enfants peuvent devenir végétariens sans difficulté et donne des recettes.

Pour ma part je ne préfère pas imposer ce choix à mes enfants. Je préfère qu’ils prennent cette décision en toute conscience le moment venu. Et comme je pallie à d’ éventuelles carences avec certains aliments, qu’eux n’apprécient pas forcément aujourd’hui, je préfère les voir en bonne santé. Malgré ça, et étant souvent seul à table avec eux, ils ont une alimentation vraiment variée et je trouve ça pas plus mal, car nous avons tendance à consommer bien trop de viande au quotidien.

Je sens que Pitchoune est un peu sur une pente semblable à la mienne. Elle mangeait de la viande avant, mais depuis le début d’année elle en mange de moins en moins. Elle va jusqu’à faire le tri dans son assiette et à saliver sur mes plats. 

Je suis sportif. Comment faire ?

Tu as de la chance, car c’est le régime parfait pour les sportifs contre toute attente. Calcule tes macros, tes calories, et vise à bien les compléter dans ton alimentation. Je te conseille quelques sportifs végétariens à suivre : le sprinter Carl Lewis, les sœurs numéro un mondiales de tennis Venus et Serena Williams, le boxeur Mike Tyson et même le bodybuilder Billy Simmonds.

Comment vie tu ta grossesse en tant que végétarienne ?

Il est un peu difficile pour moi de me dire je suis plus si ou plus ça par rapport à mes premières grossesses du fait que cette fois il s’agit de jumeaux. Je pense qu’ils puisent encore plus dans mes réserves et dans mon organisme que si c’était un grossesse simple.

Je me sens toutefois plus fatigué c’est vrai et ça parfois je le ressens non pas uniquement par une envie de dormir, mais une faiblesse au niveau des muscles. L’impression d’en avoir trop fait, que mes jambes ne vont plus me tenir. J’en ai parlé à mon gynéco et il m’a prescrit des compléments alimentaires à prendre jusqu’à la fin de la grossesse et peux être même durant l’allaitement. Les bébés prennent ce dont ils ont besoin, et moi j’ai ce qu’il reste s’il reste quelque chose. C’est pourquoi en étant enceinte et végétarienne il est encore plus important de surveiller son alimentation et d’éviter toute carence.

Avec les compléments je me sens mieux, je remarque lorsque j’oublie de les prendre et rattrape ça rapidement.

Voilà, je pense avoir fait le tour de toutes les questions reçues sur mon choix d’être végétarienne !

Où en es-tu sur ce mode de vie ?

12 Commentaires

  1. PREMIER CHOC : Tu es enceinte ! Je n’avais pas suivi cette nouvelle !!! Félicitation a toi ! Des jumeaux en plus !
    J’ai hate de suivre tes articles sur ta grossesse et l’arrivée des babys !
    Sinon j’ai appris pleins de choses grace à toi, je ne savais pas du tout que les produits végétariens et vegan étaient moins cher en Allemagne, j’y ferais plus attention à mes prochaines courses là-bas ! Personnellement je ne suis pas végétarienne et ce n’est pas un mode d’alimentation qui m’attire vraiment… Mais je respecte, et je me rends compte que je mange peu de viande, et j’avoue que je teste des recette végétarienne de temps en temps pour varier un peu les plaisirs. Du coup je vais aller jeter un oeil au site que tu as conseillé juste après 😉
    Et puis pour ta grossesse, je trouve que chaque grossesse est différente, pas sûre que ça soit forcément lié à la grossesse gémellaire… En tout cas je te souhaite pleins de courage pour ta grossesse !

  2. je suis flexitarienne car pas mal de soucis de santé
    j ai longtemps été végétarienne mais j ai changé lors de ma première grossesse
    je consomme pas mal d’œuf mais très peu de viande et finalement ou s’en passe bien (enfin facile pour moi je déteste le gout de la viande)

  3. Je pense que le plus important est que chacun fasse en fonction de lui, chacun doit être en accord avec ses principes.
    Perso la viande et moi nous ne sommes pas super copains mais il m’arrive tout de même d’en manger car je pense que mon corps en a besoin.
    Au Sri Lanka ou j’habite il est très difficile de trouver des substituts pour la viande, pas ou très peu de tofu par exemple.
    Du coup le peu de fois ou je mange de la viande je choisis bien sa provenance et privilégie un petit villageois afin d’être certaine de la qualité.

  4. Coucou je ne fais pas de régime particulier, je mange de tout par contre j’ai une intolérance au lactose, mais cela ne m’empêche pas non plus parfois d’en consommer; après j’ai aussi la chance de ne pas grossir, un big avantage, la viande j’en mange aussi même si parfois je lui trouve un goût pas top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.