Au secour mon enfant a des allergies alimentaires

Mon titre est peut être un peu choc mais c'est exactement ce que je me suis dit quand on m'a appris que mon Loulou avait des allergies alimentaires. Comment a t'on appris pour ses allergies? Que faire après ?

Mon titre est peut-être un peu choc, mais c’est exactement ce que je me suis dit quand on m’a appris que mon Loulou avait des allergies alimentaires. Comment a-t-on appris pour ses allergies? Que faire après ? Comment les reconnaître?

Les allergies c’est pas facile au quotidien

 

Je ne pensais pas mon fils allergique, car je l’ai allaité et la diversification s’est faite sans problème et il a toujours tout mangé jusqu’au jour où j’ai décidé de passer au lait de croissance.  Habituellement il prenait du lait 2e âge spécial relais de l’allaitement (eh oui je suis des mamans qui allaitent lol) et un jour le magasin est en rupture de stock du coup je me tourne sur un lait de croissance. Ne choisis pas vraiment au hasard, mais presque.

En fait je l’ai pris, car une amie l’utilise pour son enfant. Et là mon Loulou a commencé à avoir des diarrhées et des plaques rouges sur le corps. Ne sachant pas d’où ça venait, mais ayant un doute sur son alimentation du jour j’ai changé de lait et repris celui qu’il buvait avant et là la diarrhée avait disparu. Les semaines passent et rebelote plus son lait au magasin. (Décidément! Vous vous dites sans doute, mais où elle fait ses courses???? Ce n’est pas possible lol !

Et si, et pourtant j’étais chez Mr Édouard. Du coup me voilà partie sur un autre lait de croissance. Cette fois je le choisis, prends le temps de vérifier qu’il est sans arôme, et de marque de préférence pour être rassuré (c’est psychologique, je sais). Je change le lait, et hop, nous y revoilà. Il est à nouveau malade et couvert de plaques. Cette fois c’est sur ça vient du lait. Je prends des photos et prends rendez-vous chez le pédiatre. Il décide de faire un test appelé trick-test.

 

Prick-Test, c’est quoi?

 

test-allergie

Ce test consiste à déposer sur la peau de l’enfant des gouttes d’extraits alimentaires, voire des aliments frais, puis à piquer la peau à l’aide de petites aiguilles à usage unique pour faire pénétrer les molécules. Là où la substance est allergisante, un gonflement et/ou une rougeur apparaissent rapidement. Mais parfois cet examen ne suffit pas et il faut faire une prise de sang pour confirmer les réactions, voir pour les plus grands enfants un test de provocation à l’hôpital. Dans ce dernier cas, l’enfant, sous surveillance médicale, reçoit des doses croissantes de l’aliment suspect.

 

Nous avons donc commencé le test avec une multitude de choses testées comme l’arachide, la noisette, la farine de blé, le blanc d’œuf, la codéine… Et en prime les laits que mon fils avait consommés. Le pédiatre-allergologue dépose les gouttes des produits et les pics pour la pénétration. Mr Loulou comme un grand garçon pleur un peu, mais plus parce que papa le tient fermement, que parce qu’il a l’air d’avoir mal. Et là au bout de 10min c’est le drame ! Je m’aperçois qu’il a réagi à plusieurs choses, dont une que je redoutais le plus, j’ai nommé l’affreuse ARACHIDE !!! Mais pas que en faite il est donné positif à l’arachide, au blanc d’œuf et à la farine de blé. Là vous commencez à mieux comprendre mon titre?  Directement j’ai été triste et j’ai senti monter les larmes. Comment je vais gérer ça? Qui est qu’il va manger? Je vais devoir lui cuisiner des plates maisons ? Et si quelqu’un lui donne quelque chose d’autre…? Une multitude de questions me passent dans la tête. Mais à ce stade je ne dois pas m’affoler on doit faire une prise de sang pour confirmer ou non ce test.

 

Prise de sang effectué rapidement, une semaine d’attente pour les résultats. Autant vous dire que c’est long. Un nouveau rendez-vous est pris chez l’allergologue pour nous expliquer les résultats et la suite des évènements.  On apprend alors que 5 à 6% des enfants souffrent d’une intolérance à un aliment. Les allergies les plus courantes sont le lait, l’arachide et l’œuf. Ce qui me rassure (enfin) c’est que ses allergies peuvent être spectaculaires dans ses manifestations, mais qu’elles peuvent disparaître spontanément en quelques mois voir années surtout chez les tout petits. Mon Loulou a tiré le trio de tête des allergies alimentaire à son âge. Mais comme il n’a qu’un an je garde espoir que ceci évolue en mieux. Déjà que je dois avouer qu’il a plutôt de la chance dans son « malheur », car d’autres enfants sont bien pire que lui. Jusque là pas eu de problème au dessert lacté et j’ai trouvé un lait en poudre 2e âge qu’il supporte. Alors affaire à suivre.

 

Le saviez-vous ?

Apparemment passé un an peu d’enfants sont encore allergiques au lait de vache, et deux tiers ne souffrent plus de l’allergie aux œufs après trois ou quatre ans.

Rassurez vous une loi européenne exige que les 15 ingrédients les plus allergisants soient répertoriés, même si leurs doses sont infimes.

 

Quels sont les premiers signes d’une allergie alimentaire?

Souvent la réaction est imminente après avoir ingéré un aliment. Des plaques rouges peuvent alors apparaître sur le corps, et ceci peut s’associer quelques fois à des gonflements de la bouche, ou à une gêne respiratoire et aller jusqu’à faire un choc anaphylactique dans le pire des cas.

Cependant chez l’enfant de moins d’un an, cette réaction peut survenir jusqu’à 48 heures après . L’enfant peut alors faire de l’eczéma à en devenir chronique surtout si l’aliment en cause est mangé régulièrement (comme le cas de mon fils avec le lait).

 

Comment reconnaître les signes d’alerte?

Après un repas :

  • un œdème.
  • Des troubles digestifs, comme des nausées, des vomissements, des coliques ou des douleurs abdominales.
  • une éruption de boutons, ou de l’eczéma

Retrouvez prochainement des recettes sans allergène sur le blog de La Fée Biscotte. Et je vous offre un scoop, des lundis une recette de gâteau au yaourt pour bébé allergique sera en ligne. (Il manque plus que l’avis de Loulou)

 

Comment remplacer un œuf dans les préparations culinaires?

 

allergène, oeuf

 

Si tu veux préparer quelque chose sans oeuf, ou si tu es en panne d’oeuf sache que 1 oeuf est égal à :

  • 2 c. à soupe de farine + ½ c. à soupe de graisse végétale + ½ c. à café de levure chimique + 2 c. à soupe d’eau
  • 1 œuf = 1 c. à soupe de vinaigre ( pour les recettes à cuire au four et à consommer dans les 2 jours)
  • 1 œuf = 2 c. à soupe d’eau + ½ c. à café de levure chimique (pour biscuits, gâteaux)
  • 1 œuf = 1 c. à café de substitut d’œuf + 2 c. à café d’eau
  • 1 œuf = 1 cube à glaçon d’un mélange « graines de lin-eau »
    Préparation : faire bouillir 5 cuillères à soupe de graines de lin et 3 tasses d’eau pendant 30 minutes. Filtrer le bouillon, le verser dans des bacs à glaçons et placer au congélateur.
  • Un substitut d’œuf à préparer soit même. Voir mon article à ce sujet.

 

Pour dorer une pâte:

  • remplacez l’œuf par de l’eau ou du lait très sucré

 

Et toi as tu des allergies alimentaire dans ton entourage?

 

Source photo: stjameshospital

4 Commentaires

  1. Merci pour ces articles!! Ma fille a été diagnostiquée APLV à 5 mois (fin de l’allaitement/bonjour lait en poudre..), et malgré une réintroduction par étapes, à presque 2 ans elle a déclaré une allergie au blanc d’oeuf, et à l’amande en plus de son allergie… autant te dire que mon monde s’est également éffondré. Depuis je cherche/teste de nouvelle recette, je tente des choses du côté vegan de la cuisine. Pas facile quand on vient d’une famille de bons vivants mais l’eczema sévère a disparu, bonjour la peau douce!!!
    Bon courage à toi!
    Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.