Mon enfant : comment gérer ses émotions

Entre les cris, les pleurs, les coups, tu peux vite perdre tes moyens face aux crises de ton enfant. Ce sont des faits courants pour les parents en général. Alors, dis-toi que pour lui non plus, ce n’est pas facile. Pour les tout-petits surtout, il n’est pas facile de mettre des mots sur leurs sentiments. C’est pourquoi j’ai décidé de te livrer quelques conseils sur la gestion des émotions.

Des astuces pour aider son enfant à nommer les émotions

En fait, un enfant ne reconnaît pas forcément ses émotions, et encore, il ne comprend pas ce que c’est. Une chose est sûre, c’est qu’il peut passer du rire aux larmes pour un rien. Pour mieux appréhender tout ça, tu dois lui apprendre à définir les émotions. C’est essentiel pour qu’il puisse extérioriser ses ressentis. Ça évite surtout les coups et les cris incompréhensibles.

Reconnaître les émotions avant tout

Quand un enfant est heureux, ça se voit, sans s’interroger. Pour les autres sentiments, c’est une autre affaire, et il en faut des mots pour les décrire. En tant que parent, ton rôle est d’accompagner ton enfant dans ce geste pratique.

Tu peux commencer avec des activités sur les émotions les plus simple et les plus courantes, comme la colère, la tristesse ou la peur. Tu peux, par exemple, avec l’enfant, imiter les différentes expressions du visage pour telle ou telle émotion pour qu’il puisse les reconnaître.
Tu dois d’ailleurs savoir que pour expliquer les émotions, il y a aussi les gestes. C’est plus facile pour un enfant de comprendre les signes physiques, et de les associer à un sentiment. À mesure qu’il grandit, tu pourras également lui apprendre à décrire ce qui se passe plus en intérieur.

Pour les plus petits, tu peux dès la naissance intégrer les signes. J’ai lu plusieurs livres sur le sujet et j’ai intégré des signes avec les jumeaux. Pour le moment il est tôt pou les voir signer à leur tour, mais ils comprennent les signes que je fais. Car j’ai déjà pu constater des réactions en fonction des signes. Quand ils seront plus grands, je pense que les signes émotifs seront intéressants pour pouvoir comprendre et identifier ce qu’ils ressentent.

Les émotions : il faut en parler pour comprendre

Pour qu’un enfant puisse, exprimez clairement ce qu’il ressent face à une situation donnée, à toi de faire le premier pas. Inutile de faire de grands discours. Un simple « Comment tu te sens ? » suffit. La réponse ne sera peut-être pas très précise ni éloquente, mais l’essentiel, c’est qu’il s’exprime.

Tu peux aussi aider ton enfant en induisant sa réponse. Mais pour ça, il faut bien observer ses gestes et ses expressions. « Tu as peur de ce gros monstre ? », « Tu es triste de ne pas pouvoir aller chez ta grand-mère »… C’est un bon début, pour qu’il s’approprie et accepte ses émotions.

Des activités sur les émotions pour apprendre tout en s’amusant

Lorsqu’on apprend quelque chose à son enfant, le meilleur moyen de capter son attention, c’est de le faire tout en s’amusant. Et le plaisir est partagé. Tu as déjà vu le dessin animé vice-versa ? Si ce n’est pas le cas, tu devrais. Justement, ce film d’animation parle des émotions à travers différents personnages ludiques. À voir absolument ! Pour info, tu trouveras sur le blog différentes activités à imprimer Vice Versa. Il y a de quoi occuper les petits loulous en travaillant les émotions.

activité pour enfant vice versa

Pour continuer sur les jeux, je te conseille aussi « Je découvre les émotions« . Pour aider les enfants dans la gestion des émotions, il y a plusieurs activités intéressantes. Au départ on s’amuse à rencontrer les émotions à travers un jeu de cartes et le mime devant un miroir. Je crois que c’est la partie que Mr Loulou a préférée. Plus tard, on travail avec des pompons pour associer une couleur à chaque émotion, puis la roue de l’émotion l’aide à s’exprimer sur son ressenti pour progressivement les identifier, les comprendre et les accueillir sereinement. 

Le petit plus ? Un guide pédagogique accompagne le parent avec des explications et les bénéfices concrets de chaque activité !

 

Ensemble pour gérer les émotions de son enfant

Pour beaucoup d’entre nous, gérer les émotions d’un enfant est un dilemme au quotidien. On rêve tous de pouvoir sortir au restaurant ou dans des lieux publics sans avoir à affronter les crises de nos enfants. Dans ces cas-là, la gestion de la colère est surtout la plus redoutable. Que faire alors ?

La gestion des émotions commence par les parents

Les parents sont les miroirs des enfants. Eh oui, voilà le hic ! Parfois, tu peux facilement te laisser emporter par la colère et montrer à ton enfant des gestes inappropriés. Lui apprendre a géré ses émotions, d’accord, mais commençons par lui donner le bon exemple. Si tu parviens à le faire, tu peux être sûr qu’il y arrivera aussi.
Avoir une bonne culture émotionnelle, c’est aussi primordial. Quand un enfant pleure, ce n’est pas forcément par tristesse. Décrypter ses émotions et en connaître la cause sont les meilleurs moyens pour trouver les solutions efficaces et éviter que la situation ne dégénère.

Aider son enfant à mieux gérer ses émotions

Pour gérer les émotions d’un enfant, il faut guider son comportement pour éviter la catastrophe. Mais comment ? Avec des conseils pratiques et positifs. La communication doit toujours être de rigueur. Le but est de permettre au bambin de vider son sac émotionnel avec des gestes moins agressifs. Je mets un point d’honneur sur ce sujet : on ne peut pas empêcher les émotions de son enfant. Ce qu’on peut faire, en revanche, c’est de lui fixer des limites sur sa façon de réagir.

J’ai récemment vu ce livre : 4 histoires pour gérer les émotions. Il propose des exercices de sophrologie pour canaliser le stress chez les tout-petits. Les images sont rigolotes et le contenu facilement compréhensible par les enfants. 

Il faut être attentif envers son enfant pour garantir une meilleure gestion de ses émotions. Soyons empathiques tout en gardant notre statut de parent pour qu’il se sente compris et aimé. C’est ainsi qu’on lui permet d’être à l’aise avec ses sentiments et de lâcher prise face à la situation.

Te voilà maintenant prêt à travailler et repérer les émotions chez ton petit bout. Quoiqu’il arrive, prends le temps qu’il faudra et n’hésite pas à jouer pour permettre à l’enfant de se lâcher et de mettre des mots ou des images sur ce qu’il ressent.

Ton enfant arrive-t-il facilement à dire ce qu’il ressent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.