université-turin

Et si nos enfants allaient étudier à l’étranger

Voilà une question que je me pose depuis que j’ai vu passée sur le NET une publicité sur les études à l’étranger. Aujourd’hui de plus en plus de jeunes font le choix de partir étudier à l’étranger. Je pense que c’est un vrai plus sur un CV, et une expérience très enrichissante pour l’enfant, mais en tant que parents comment vit on cette situation?

 

Les enfants et les études 

 

On voit de nombreux jeunes adultes se lancer dans des études longues avec souvent des périodes de stages ou d’enseignement à l’étranger. Je ne t’apprends rien avec le système Erasmus qui existe maintenant depuis des années. 

Ce sont des moyens encadrés pour trouver une école, un logement, un stage… En étudiant à l’étranger l’adolescent se voit offrir un vrai plus pour ses futures recherches d’emploi, car il prouve ainsi sa capacité d’intégration, améliore sa connaissance de la langue étrangère…

 

Mais les parents dans tout ça ?

Je sais que j’aurais bien du mal à laisser partir loin de moi pendant plusieurs mois un de mes enfants. Ils sont encore petits et Dieu merci j’ai le temps pour voir venir la chose. Après pourquoi les privé d’une telle opportunité?

Je ne me placerais pas en obstacle, même je passerais difficilement le cap j’avoue.

Je pense qu’en tant que parente voir son enfant partir loin, ne pas l’avoir à l’oeil, ne pas pouvoir être là s’il a besoin de nous ou subvenir à ses besoins est quelque chose de difficile à accepter. Et pourtant c’est comme ça que l’enfant grandit et mûrit.

 

Où fait-il bon étudier ?

 

université de Turin

 

Selon un article parut en 2014 sur le site Skyscanner, les 3 grands pays où il est bon étudié sont l’Espagne, l’Italie et la République Tchèque.

Je suis surprise à moitié. Je m’attendais à voir l’Angleterre, mais je comprends le choix de l’Espagne et de l’Italie. Ces deux pays offrent des opportunités d’éducation très attractive, mais également une multitude de divertissements possible en dehors des études. Je pense que lorsqu’on est jeune on cherche un endroit pour étudier en fonction de certains critères et les à cotés en font partie.  Pourquoi j’ai pensé à l’Angleterre? Et bien parce qu’ils ont également un bon système scolaire et de grandes écoles.

 

Me concernant je pense que l’Italie me plairait bien. PIZZZAAAAA !!!!!! #craquage

Sans plaisanter, si je devais choisir ça serait l’Angleterre ou l’Italie en effet. Je pense que j’aurais plus de facilité pour m’intégrer dans l’un de ces deux pays. Mais ceci n’engage que moi.

J’aime beaucoup la droiture des Anglais, et oui je suis un peu psychorigide. Je me souviens au collège on avait fait un voyage en Grande-Bretagne et on a visité Oxford. J’ai trouvé le lieu surprenant. C’est vrai le bâtiment existe depuis des années, il s’agit d’une des plus anciennes du pays. Et la décoration à l’intérieur est digne d’un Harry Potter. 

étudier-en-italie

Mais à cotés de ça l’Italie et notamment l’université de Turin aurait peut être raison de moi. On reste là encore dans une université très ancienne de plus de 600 ans d’existence c’est pas rien quand même. Cet établissement se distingue dans le domaine scientifique et dans son enseignement avant-gardiste. À côtés de ça,  Turin est une ville qui bouge. On y retrouve de nombreux événements internationaux, des clubs et centres de loisirs… bref on ne s’ennuie pas.

Mais me concernant tout ceci n’est plus d’actualité, et pour mes enfants… Je leur souhaite le meilleur oui, mais le plus tard possible. Je veux profiter d’eux encore plusieurs années.

 

Et toi aimerais-tu que tes enfants partent étudier à l’étranger ? 

Buzzoole

9 Commentaires

  1. J’ai mon aînée qui est en Suède depuis deux ans. Et qui va aller en Écosse si elle peut financer les choses correctement. C’est clair que c’est dur de les voir partir, mais au final pas plus que dans une ville lointaine en France 😉 (elle avait fait Lyon et Lille avant la Suède). Je l’ai mieux vécu que ce que je pensais. Je crois que la voir heureuse et épanouie, c’était tout ce qu’il me fallait :-). Bien sûr elle m’a manqué mais avec les moyens de communication d’aujourd’hui, c’est quand même sacrément plus facile à vivre qu’au temps du téléphone et des lettres manuscrites.

    1. C’est vrai que la partie finance est importante aussi je pense. Et bein elle a de la chance de pouvoir voyager et apprendre comme ça. Je pense que ca permet pas mal d’opportunité. C’est vrai que les moyens de nos jours nous aide à oublier la distance

  2. Oui oui milles fois cela ouvre l’esprit et donne un sacré plus je pense. C’est le truc a faire…même si pas facile en tant que parents mais après tout on ne veut que leur bonheur non? Bisoussssss

  3. Oh mais cela me rappelle quelque chose. Comme je te l’ai déjà dit, mon ainée part à Londres. C’est dur dur psychologiquement, et pourtant elle a déjà passé 2 années de BTS à Toulouse. Ce n’est pas évident en tant que maman, mais quand il n’y a pas d’autre choix et que c’est pour leur bien, il faut faire avec. Bon et puis avec facebook, skype etc… on peut toujours être connecté à nos enfants.
    Profite bien de tes bout’choux, le temps passe très vite. On dirait une mamie qui parle 😉
    Je te souhaite une très belle fin de journée.
    A très bientôt

  4. A mon avis, la question n’est pas tout à fait la bonne : il ne s’agit pas de savoir comment les parents réagissent si les enfants partent étudier à l’étranger, mais de savoir comment réagissent les parents quand leurs enfants partent de la maison tout court. 🙂

    1. Ahhh c’est une autre question je pense.
      Parce que partir de la maison est une chose. Mais encore que l’enfant peu partir pas loin des parents, et on peu le voir occasionnellement. Mais à l’étranger ça complique vraiment la chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.