Prendre soin de soi naturellement après une grossesse

Après l’arrivée d’un bébé, le corps change. Il faut que tu te laisses le temps de trouver un nouvel équilibre et booster son corps naturellement. Dans ta vie au quotidien, il faut que tu t’aménages de petits créneaux pour te faire prendre soin de toi.
Je pense qu’il est important de se tourner vers des remèdes naturels pour nous préserver ! 

Gérer mon allaitement naturellement

Durant les premiers jours d’allaitement, il est normal de ne pas avoir beaucoup de lait. C’est bébé, qui va naturellement stimuler la production de lait au rythme de ses tétées. Mais pour passer un palier de croissance, ou si tu penses ne pas avoir assez de lait pour rassasier bébé, sache que tu peux te tourner vers les plantes ou aliments.
Savais-tu par exemple que le persil est un régulateur de lait ? Il fait diminuer la production, et est donc à proscrire au début de l’allaitement. Au contraire le fenouil, le fenugrec, l’anis… favorisent la montée de lait maternel.

Daniel Peinado

Comment les consommer ?

Rassure-toi tu n’as pas besoin de manger des feuilles 😉 Il existe plusieurs infusions à bases de plantes galactogènes comme le cumin, ou encore l’aneth. Tu les trouveras facilement en parapharmacie. Généralement il est conseillé d’en consommer 3 par jours. Tu peux également les consommer sous forme de compléments alimentaires !

Et mes seins dans tout ça : comment j’en prends soin ?

Aie aie aie, les fameuses crevasses les premières semaines de l’allaitement ! Pour que tu puisses éviter ces fissures, ne lave surtout pas tes seins avant chaque tétée. Ce que tu peux faire, expérience vécue, c’est de mettre des compresses de lait maternel sur tes mamelons et de le faire toutes les 4 heures surtout. Le lait contient des composés cicatrisants et antiseptiques !

Ce que je préfère ?

Parfois, il se peut que tu sois sujette à des mastites. Pour soigner ça, tu peux compter sur des compresses d’infusion de persil ou des compresses d’argile avec un peu d’huile de millepertuis ! Aussi, un conseil de grand-mère : prendre un bain chaud avant les tétées. En cas d’engorgement, la solution miracle est le cataplasme de feuilles de chou vert, ou en étalant grossièrement du fromage blanc sur le sein.
Il existe également un coquillage qui te permet de garder le bout de seins dans un peu de lait maternel.

La meilleure alimentation à privilégier post-partum

Afin d’améliorer la qualité du lait, nul besoin de se tourner vers des médicaments ou de se prendre la tête. Tu peux penser à varier le contenu de ton assiette et privilégier une alimentation équilibrée.
Ce que tu dois manger : des fruits, des produits laitiers, des céréales, des légumes ou encore des glucides et des céréales complètes. Sans oublier les omégas 3 avec les poissons gras (saumon, sardines, thon…) et les aliments qui sont riches en omégas 6 comme les graines, l’huile de tournesol ou les noix).

Étant végétarienne, j’ai décidé de consommer des compléments alimentaires spécial allaitement, afin e ne pas faire de carence et de donner aux jumeaux ce dont ils ont besoin. Mais je n’avais rien pris pour mes précédents allaitements.Tu peux aussi régulièrement boire du jus de carotte frais, prendre de la levure de bière, des figues sèches. N’oublie pas de boire 1.5 litre d’eau par jour minimum. Quoi qu’il arrive il est important de ne pas avoir de carence en vitamines.

En parlant de compléments alimentaires, tu peux privilégier des compléments à base de kératine, de levure de bière ou d’acide hyaluronique pour réduire les conséquences de la chute hormonale post-partum ! Pour faire disparaître les vergetures, tu peux privilégier l’huile d’amande douce ou l’huile d’argan. Et pour retrouver du tonus, choisis le magnésium ou le fer.

La nature est source de bienfaits, je ne vais pas te dire le contraire. Il y a des plantes avec des propriétés stimulantes, apaisantes et énergisantes. Que ce soit pour retrouver la ligne, faire remonter le lait, réduire les douleurs utérines, tu peux compter sur divers compléments alimentaires naturels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.