La génération numérique

génération connecté

Lorsque j’avais l’âge de mes enfants, je ne savais même pas ce qu’était un téléphone portable. Ça devait exister quelques par dans le monde, pour les hommes riches, le FBI… Mais les personnes lambda n’en avaient pas. J’ai vu mon premier téléphone portable ou cabine téléphonique portatifs au collège. Et je ne m’en porte pas plus mal. Aujourd’hui les enfants dès leur naissance sont confrontés à la nouvelle technologie. Elle est partout et je ne parle pas uniquement du téléphone portable, ça va bien au-delà de tout ça.

 

La nouvelle génération

 

Nous sommes envahis par le numérique et nos enfants également. De la télévision, à l’ordinateur en passant par les consoles de jeux, les tablettes, les portables… nous sommes tous devenues accros à ces accessoires et nous transmettons le virus à nos enfants. C’est bien , c’est mal ? Je ne suis pas en mesure de répondre sur ce point, mais je me pose beaucoup de questions sur le sujet.

 

Très tôt les enfants savent débloquer l’écran d’un téléphone portable, ou touchent la télé en pensant qu’elle est tactile comme la tablette… Autant de reflex qu’ils ont à force de nous voir faire. De nombreux jeux se mettent maintenant au numérique. Ils sont connectés, avec des écrans, utilisent des applications…

Nous sommes tous hyper connectés. Y a qu’a regardé autour de soi dans la rue, dans le métro, au travail… je suis certaines que vous verrez des têtes baissé sur leur portable, tablette… C’est une vraie révolution avec tous ces produits toujours plus performants créant un besoin là ou au fond il n’y en a pas vraiment.

 

J’ai lu une étude menée auprès de 1 800 adultes a montré que 90% d’entres eux vérifient systématiquement leur mail, SMS ou compte Facebook le matin avant même de sortir du lit. Ça te surprend? Moi non parce que je fais partie de ces personnes-là. À peine réveillée je connecte mon téléphone au WiFi et vérifie, mail, SMS , instagram, twitter, Facebook… bref la totale.

 

Les réseaux sociaux sont partout

 

Même si au départ les réseaux sociaux devaient sans doute avoir pour objectif de nous rapprocher et de nous connecter au monde. Ils ont plutôt tendance à nous éloigner, du moins physiquement. Combien de personnes sont assises ensemble autour d’une table, en ayant chacun leur portable en main ? Comble du comble, ces adolescents qui parlent entrent eux via réseaux interposés alors qu’ils sont l’un en face de l’autre.

 

Je suis moi mêmes accros aux médias sociaux je ne dis pas le contraire. Sur mon portable, mon pc, je ne passe pas une heure sans les regarder plusieurs fois. C’est impossible pour moi, c’est devenu comme une dépendance depuis que j’ai mon blog. C’est fou comment que l’on peut s’attacher à des choses qui au fond n’ont pas tellement d’importance ?

Quand j’ai accouché de ma fille, je me suis retiré de Facebook. J’avais l’impression d’être à part. Je ne savais rien de mes amis, ils parlaient de choses vues ou échangées sur le net, je n’en savais rien, et oups j’oubliais du coup les anniversaires lol

 

Maintenant si tu télécharges une application sur ton téléphone il te faudra un compte Facebook pour débloquer des niveaux, tu veux participer à un concours d’une marque, c’est via FB également. Même les services après-vente de certaines marques comme SFR par exemple, opèrent via Twitter. C’est juste hallucinant. En tout cas, le jour où j’ai créé mon compte Facebook, je n’aurais jamais imaginé l’ampleur que cela prendrait et encore moins qu’on en arriverait là, ou que je pourrais en faire un métier en tant que freelance.

 

L’avenir de nos enfants

 

J’étais au collège lorsque j’ai eu mon premier ordinateur à la maison et une connexion à internet. Le modem faisait de la musique pour te connecter, on avait des abonnements de 10h, mais il t’en fallait au moins 9h30 pour arriver sur une page. Ou tchatcher via caramel avec des inconnus, et on faisait des recherches basiques.

Aujourd’hui internet a évolué et s’est complètement révolutionné. J’ai l’impression qu’il y avait moins de danger avant. Ou alors c’est peut-être vu de mon regard de gamine à l’époque. Mais maintenant j’ai peur pour mes enfants, peur de la méchanceté qu’ils risquent de croiser via les réseaux.

 

On a vu de nombreuses affaires dans lesquels des enfants s’insulter, ou était violent verbalement entre eux via les réseaux. Je n’aimerais pas que mes enfants aient à subir ça. Où mettre un frein ? À partir de quel âge les autoriser à avoir un compte? Le surveiller ? Autant de questions que je me pose déjà maintenant. Et toi comment vois-tu la chose?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires

  1. Maëline dit :

    Ici je suis pas forcément « pour » sur le principe, mais j’ai pas vraiment le choix. J’ai un voisin over casse couilles qui ne supporte pas les gosses, autant dire que quand ils sont trop bruyants et que je suis occupée la seule solution que je trouve c’est la tablette ou la TV…

    Mais sur le fond je les trouve trop connectés pour leur âge. Ceci dit, ils sont pas à la veille d’avoir un compte à eux, ils ont eu une tablette STorio qu’ils ont cassée et que je ne renouvellerai pas…

    1. Arf les voisins. Je te souhaite bien du courage. Ici aussi tablette et ce n’est tout, pas de PC ou autre l’aîné à seulement 6 ans. Mais ça va si vite. J’ai peur de ce qui nous attend. Après je ne dis pas parfois ça permet de pouvoir faire des choses pendants quelle s’occupe sur la tablette mais je limite l’utilisation à une heure max par jour.

  2. Ax-L dit :

    C’est difficile de te répondre. Ça évolue tellement vite ! Entre mes aînés qui ont vécu la même chose que toi enfant/ado et mes deux derniers de 13 et 15 ans, il y a un monde, c’est fou ! J’en ai déjà discuté avec mon N°2 qui va sur ses 23 ans, il ressent aussi énormément le décalage et pourtant, il fait ses études dans le monde de l’informatique et du web. Je me sens à la ramasse, j’ai l’impression d’avoir peur de plus de choses qu’eux, je freine des 4 fers et je me prends régulièrement dans la figure quand je les alerte « mais oui maman, je sais ».
    Alors je tente de lâcher prise tout en restant vigilante mais pas contrôlante.

    1. Je pense qu’on a peur parce que nous savons et anticipant les choses, alors qu’eux ne voient pas le mal en général. Tu fais bien de rester vigilante quoi qu’il arrive, je garderais aussi toujours un œil ouvert.

  3. Emmanuelle Morineau dit :

    Coucou,

    Je dois dire que moi aussi je suis accros aux réseaux sociaux lol, et à internet en règle générale, j’adore faire des recherches sur tout sur rien, sur les bonnes affaires ou les actus, c’est terrible ! j’en ai la flemme de décrocher mon téléphone ou écrire une vraie lettre !

    Je suis déjà à plein dans les enfants et les réseaux puisque mes fils sont ados, mon grand c’est terrible, son téléphone est greffé dans sa main, il snap, il twitte, il sms, il regardes des videos, écoute de la musique… mon deuxième par contre pas intéressé à par les plateformes de jeux vidéo, mais je me doute que ça viendra

    Je fais de la prévention sur les dangers , notamment de donner des informations trop personnelles à des personnes qu’on ne connait pas en vrai, que faire de plus ?

    1. Ici c’est pareil, on a tendance à être trop connecté. Mais je n’arrive pas à m’éloigner des réseaux. Je l’avais fait fut un temps pour Facebook mais j’y suis revenu pour le travail.
      Je pense qu’il vaut mieux être toujours présent pour les enfants et leur donner les informations nécessaires pour qu’ils ne fassent pas d’erreur trop difficile à réparer ensuite.

  4. Oh je me fais souvent ses réflexions et je me dis que dans quelques années bien que je sois moi même devenue maman geek avec le blog je pense que je serais complètement à la ramasse et que mes enfants m’aideront à être aussi connectés qu’eux. En attendant je leur fais profiter un max des livres papier..on verra ce que l’avenir nous réserve !!!

    1. Oh oui ils nous dépassent toujours pour ce genre de chose. hihihihi.
      J’essai aussi d’orienter régulièrement les enfants vers les livres.

  5. Niedzelski dit :

    Moi je pense qu’il fait vivre avec son époque.. Certes la notre c’était MSN et skyblog etc…

    Mais maintenant la technologie à tellement évoluer, je me pose pas mal de questions.. pour le moment j’essaie comme toi de diriger mon fils au livre aulieu de la tablette, mais on sait très bien qu’il vont rapidement nous demander un téléphone et un compte fb, alors que nous a leur âge on n’était dehors tout le temps et pas enfermé avec un téléphone.
    Nous on pourra dire on a profité..

    Le monde évolue..

    Mais personellement avec tous ce qu’on entend avec internet les personnes mal intentionnée .. ça fait réfléchir…
    Et notre bute numéro 1 c’est la sécurité de nos enfants.

    À réfléchir. .

    1. Tu fais bien. Je pense que les livres et la lecture en général est un point fort pour nos enfants. Ca les ouvre à l’éveil et cultive leur imaginaire.
      Après on évolue tous, nos enfants comme nous, on ne sait pas ce qui nous attends demain, peut-être d’autres technologie… On verra, mais en attendant faisons déjà le meilleur pour eux et leur avenir.

  6. Renée dit :

    il faut être très vigilant avec les enfants mais ils sont aussi tellement malins qu’ils s’ouvrent des comptes sur les réseaux sans même que les parents ne soient au courant….Et c’est là que tout peut déraper. N’ayant pas (plus) d’enfants en âge dans cette tranche je ne sais que dire et avoue en être soulagée….Bon courag et bonne année. Bises amicales

    1. Oui ils sont rusés faut ps croire. J’ai un peu le temps de voir venir mais je m’y prépare déjà. Merci bises

  7. Moi aussi accro aux réseaux mais ma fille de 8 ans en est interdite! Et on ne compte pas lui autorisé l’accès a Facebook avant un moment,on verra jusqu’à quand on tiendra, car il faut l’avouer il y a la pression des copains de l’école etc.. En tout cas on essaiera de faire au mieux comme tout le monde 🙂

    1. Tu as bien raison, elle est encore trop petite. J’ai peur justement de cette pression entre copine. :/

  8. Maman Plume dit :

    Accro aux reseaux sociaux mais j’essaye de preserver mes enfants. Il n’on quasiment jamais accès aux tablettes et jamais au ordinateur.

    Mais le peu qu’ils y touchent, la tablette n’a aucun secret pour eux. c’est fou comme ils comprennent vite !
    Et je doute pas que malgres tous ils seront accros plus tard…
    On ne sauras plus vivre sans informatique 🙁

    1. Ils ont quels âge tes enfants? Je suis toujours surprise de la vitesse à laquelle ils percutent vite les enfants.
      C’est clair il va falloir faire avec l’informatique, et les réseaux sociaux, je pense qu’ils vont être de plus en plus présent autour de nous.

  9. typhaine dit :

    Cet article me parle…beaucoup plus que je n’aimerai! ^^
    Je suis aussi une grosse accro aux réseaux sociaux, internet, les mails et mon blog depuis peu.
    J’ai aussi 2 petites chouquettes de bientôt 4 ans…et pour l’instant je l’ai préserve du mieux que je peux.
    Pas de tablette, interdiction de toucher au téléphone…
    Mais pour combien de temps?!

    1. C’est ça. Je suis sur qu’au bout d’un moment nous n’aurons pas le choix, mais tant que l’on peu retarder l’échéance faisons le.

  10. Pitch dit :

    J’ai 38 ans, enfant pareil je n’ai pas connue la technologie ça éxistait pas encore.
    Le premier pc c’est mon père qui la acheter pour lui sous windows 98 avait pas internet en 1995 encore.
    Puis en 2001 mon père prend internet un forfait aol en 56k, le modem qui fait du bruit et qui bloque tes appels téléphonique car ça passait par la ligne de téléphone.
    Après on a eue l’adsl c’était plus pratique.
    Mon premier portable je l’ai eue a 18 ans, c’était celui de mon père un truc énorme mais qui me servait a l’appeler quand j’avait finit le travail pour qu’il vienne me chercher.
    Puis après j’ai eue mon portable a moi a 20 ans un ola de chez siemens.
    et après je n’ai pas arreter avec les portables jusqu’a avoir des smartphones.
    Je passe du temps sur les réseaux sociaux également, beaucoup trop surement mais je suis devenue accroc.

    Pöur les enfants je n’en ai pas du coup pour le moment je n’ai pas a m’inquiété.

    Mais c’est vrai que voir les enfants dans la rue ou dans les magasins qui manient les tels de leurs parents c’est impréssionnant ce qu’il arrivent a faire a 2 ou 3 ans.

    1. Le même parcourt pour moi c’est fou. Oui les enfants commence très tôt déjà à manier les téléphones portables c’est dingue.

  11. natpiment dit :

    je suis assez acccro à mon portable et j’accueille toujours les vacances , ou le telephone reste le plus souvent au fond de mon sac …et encore je fais des milliers de photos avec (et parfois je partage sur insta ou Fb, hein ) , comme une période bénie …
    Quand aux enfants, ils deviennent accro au sms dès que tu leur colles un tel entre les mains .
    Je ne sais pas si tu sais mais je suis prof , que d’embrouilles entre eux à cause, dune photo ou d’un commentaire fb ….sérieusement, fb ne leur sert à rien …fb ne sers à rien …

    1. Aïeee oui je vois tout à fait le genre de débat. C’est vrai qu’en soit ça sert à rien mais on y est vite accro.

  12. Question compliquée car ils ne voient pas toujours les dangers et nous dramatisons peut etre un peu aussi!
    En même temps cette nouvelle generation est née dedans et en aura vraiment besoin pour leur avenir professionnel je pense que trop les en priver peut etre un frein professionnel pour plus tard vis a vis de ceux qui maitriseront.
    Bien sur il faut des pare fous

    1. Oui c’est pas faux ce que tu dis. Mais il vaut mieux les préserver je pense. C’est à double tranchant, il nous faut nous adapter et trouver le juste milieu

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer