La médecine naturelle pour soigner son enfant

médecine-naturelle

C’est connu les enfants sont souvent malades. Normal, car c’est ainsi qu’ils font et renforce leur système immunitaire. Pour ma part j’aime privilégier la médecine naturelle pour certains bobo. Je pense qu’on ne prend déjà pas mal de médicament alors pour certaines choses pas trop graves, l’homéopathie, la phytothérapie, la médecine chinoise… Sont bien adaptées.  J’ai donc voulu te présenter ces différentes possibilités qui s’offrent à nous.

 

 

Qu’est-ce que la médecine naturelle ?

 

Appelée également la médecine douce, celle-ci diffère de la médecine officiellement reconnue par les médecins. Il s’agit de traitement ou de médicament qui exclut l’utilisation de produits pharmaceutiques. Cette médecine se base uniquement sur es moyens naturels (diététique, massage, hygiène de vie, plantes…)

On y retrouve des formes thérapeutiques variées comme l’acupuncture, l’homéopathie, la chiropractie, hypnothérapie, l’ostéopathie…

 

Soigner son enfant naturellement

 

 

La médecine chinoise traditionnelle

Selon une théorie cette médecine prêtant qu’une maladie survient quand l’équilibre intérieur de l’énergie interne appelé le Qi ainsi que le sang et les fluides corporels sont perturbés. Être en bonne santé impliquerait alors d’être en accord avec la nature, avec les quatre saisons, les éléments…

À chaque mal une solution ayant un effet inverse est proposée. Par exemple lors d’une éruption cutanée rouge et enflammée celle-ci est considérée comme « chaude », du coup on va appliquer un remède destiné à refroidir la partie du corps ayant l’éruption.

 

L’homéopathie

Voilà une médecine aussi bien adaptée aux enfants qu’aux personnes les plus âgées. Elle est plus souvent utilisée comme traitement de fond ou dans le but de mettre en place un processus d’immunisation. 

Afin de trouver le traitement idéal, il est important d’être à l’écoute de son corps et de bien identifier les symptômes, leurs fréquences, leurs origines… Ensuite il suffit de trouver le remède en adéquation avec ces symptômes, puis il faudra cibler le bon dosage. 
Les produits souches utilisés pour fabriquer les médicaments homéopathiques peuvent être d’origine végétale, animale ou minérale. Pour plus d’information sur l’homéopathie je t’invite à lire un article complet sur le site passeport santé.

 

médecine-naturelle

 

La phytothérapie

Voilà une médecine traditionnelle basée sur l’usage de plante et d’extrait de plantes. Le dosage et l’emploi des plantes dépendent des symptômes et de leur gravité. 

Le plus souvent, le traitement est pris sous forme de breuvage ou d’une teinture surtout chez l’enfant. Attention cependant à utiliser des teintures à base glycérine pour les enfants et non celles que l’ont trouve composées d’alcool plutôt destiné aux adultes. 

 

Les techniques de respiration

À première vu tu ne vois peut être pas ça comme une médecine traditionnelle et pourtant! Le souffle c’est la vie. Lorsque tu respires, tu permets à l’énergie de circuler dans ton corps. Lorsqu’on est essoufflé, stressé…la respiration est différent. C’est pourquoi la respiration a un rôle d’équilibre sans quoi elle laisse place à la maladie et au dérèglement.

Une bonne respiration doit être faite avec l’ensemble de l’appareil pulmonaire, on inspire et expire à fond. Cette méthode est idéale pour calmer d’une grise d’angoisse ou soulager après un bobo et atténuer les larmes. Depuis que Melle Pitchoune est petite, j’ai mis ça en place. Et aujourd’hui encore quand elle doit se calmer elle se met à respirer profondément et se calme toute seule.

 

La musicothérapie

Le nom est assez parlant, je pense que tu auras compris qu’il s’agit d’une médecine par le biais de la musique. Loin d’être dangereuse ou nocive cette médecine et utilisée depuis 1940 dans le traitement des maladies mentales où elle donne de bons résultats. L’idée est de pouvoir calmer et donner à la musique un pouvoir méditatif sur l’esprit. Ainsi la musique adoucit les choses. Sans le savoir, tu l’utilises sans doute, je te prends l’exemple de la berceuse pour bébé avant qu’il ne s’endorme. Ou de la petite chanson que tu lui chantes pour le calmer. 

Bien sûr cette médecine reste une médecine que je qualifierais de superficielle, elle travaille plus l’esprit que les maux physiques.

 

L’hypnose et la sophrologie

À la mode ces dernières années l’hypnose a pourtant vu le jour il y a des millénaires.  Tout comme la sophrologie, l’hypnose se pratique pour soigner des maux psychologiques comme physiques. On y fait souvent appel pour des dépressions, un manque de confiance, des phobies, traumatismes…

Pour ma part j’ai pris des cours de sophrologie durant ma première grossesse. Ça m’a permis de mieux appréhender l’accouchement. 

 

 

 

Maux et remèdes naturels

 

Voici une série de petit bobo du quotidien auxquels chaque parent fera face à partir du moment où ils sont des enfants. Faisons un point sur les plus fréquents et sur les traitements naturels qui s’offre à toi pour les soigner.

 

J’ai découvert il y a peu un ouvrage très complet à ce sujet. Il cible plusieurs maladies communes et propose des traitements naturels pour y remédier. Je t’invite d’ailleurs à le découvrir afin de mieux cibler les traitements naturels à certaines affections communes.

 

Soigner les croûtes de lait avec l’homéopathie

Nombreux nouveau-nés ont des croûtes de lait. Il s’agit d’une irritation cutanée bénigne qui affecte le cuir chevelu du bébé engendrant une surproduction de sébum. Cette réaction a pour effet d’augmenter l’accumulation de croûtes grasses sur le crâne.

On aperçoit alors des croûtes jaunes pouvant épaissir et durcir. Généralement localisé au niveau de la fontanelle. Même si cette réaction n’est pas grave, elle peut toutefois engendrer des démangeaisons, une odeur et une accumulation de pus.

 

Dans ce cas l’homéopathie peut être donnée aux nouveau-nés sans risque en les faisant fondre dans un peu d’eau.

Voici 4 solutions possibles en fonction des symptômes et du traitement dont tu auras besoin.

  • Si les croûtes de lait affectent les marges du cuir chevelu: Natrum muriaticum
  • Si ces dernières suintent: Graphites
  • Si les croûtes de lait sont irritantes et démangent: Lycopodium clavatum
  • Si ça démange particulièrement la nuit au point de conduire une agitation: Rhus toxicodendron

 

Soigner la roséole avec la phytothérapie

Mr Loulou est passé par là il y a pas si longtemps. La roséole est une maladie commune et touche surtout les enfants. Celle-ci se manifeste par une éruption cutanée et de la fièvre. Souvent d’origine inconnue on suppose qu’elle provient d’un virus transmis par les voies respiratoires.

Au départ la maladie se déclare par de fortes fièvres pendant environ 3 jours, une fatigue générale, pertes d’appétit puis éruption cutanée. 

L’avantage de la phytothérapie face à la roséole c’est que de nombreuses plantes ont un effet bénéfique pour parer la montée de fièvre et ainsi atténuer l’éruption cutanée.

 

Soigner les coliques avec la médecine chinoise

Cette pathologie est commune chez les nourrissons en touchant 1 enfant sur 5. Il s’agit de douleur envahissant l’abdomen et qui seraient provoquée par des gaz piégés ou des spasmes intestinaux.

Les nourrissons pleurent beaucoup, et il est difficile de les calmer. Souvent des doux massages peuvent les apaiser, ou alors certains apprécient même d’être enveloppés dans une couverture…

Il faut alors trouver un traitement qui apaise l’enfant, et pour ce faire la médecine chinoise permet de réaliser des breuvages qui pourront calmer le nourrisson. On peut également faire de l’acupressure en pressant certains points situés au dos des mains dans le creux entre le pouce et l’index.

 

Dans l’ensemble des cas, il est préférable de consulter un médecin et de lui parler du traitement que tu souhaites mettre en oeuvre afin d’être certain que celui-ci convient bien à l’enfant. Un homéopathe, un phytothérapeute… pourront bien te conseiller si tu souhaites approfondir le sujet.

 

As tu déjà eu recours à ce type de médecine?

 

Sources photo: Pixabay Médecine

14 Commentaires

  1. Très complet ton article ! Je me tourne de plus en plus vers l’homéopathie pour ma part et jen apprends chaque jour un peu plus sur cette médecine naturelle.
    J’ai aussi testé plusieurs fois l’acupuncture pendant ma dernière grossesse, une autre médecine alternative que je trouve très intéressante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*