opération hallux valgus

Ma peur de l’opération {Hallux Valgus}

Je ne pensais pas écrire un article comme ça, mais l’inspiration mets venu naturellement tout comme le besoin d’en parler. Je dois prochainement me faire opérer, mais j’appréhende tellement que je ne suis pas sur de me présenter le jour J.

 

Se faire opérer de l’hallux valgus

 

Il paraît que mes pieds ne sont pas tout à fait comme il le devrait. Difficile pour moi de l’admettre, car ils ont toujours été comme ça et que pour moi ce sont les pieds autres, qui ne sont pas « normaux ». Sauf qu’un jour j’ai regardé les pieds de mon mari ou même de ma fille et là j’ai compris que non, vraiment ils ne sont pas pareil.

 

Depuis toujours j’ai eu une sorte de bosse au niveau du gros orteil, enfin des deux gros orteils. Ça ne m’a jamais choqué ou dérangé. Sauf qu’un jour on m’a fait la réflexion et on m’a appris qu’il fallait ce faire opérer pour ce type de problème.

Celà s’appelle l’hallux valgus, ou plus communément un oignon. C’est en fait l’os du gros orteil qui dévie vers les autres doigts de pieds. Entraînant ainsi une bosse à l’intérieur du pied, et le décalage de chaque orteil. Dis comme ça c’est peut être pas facile à comprendre, mais si tu cherches sur internet tu trouveras des tonnes de photo en exemple.

 

Après que cette personne m’ait donc mis la lumière sur ce problème, j’ai commencé à être plus attentive à mes pieds. Il est vrai que j’avais mal au pied parfois. Mais j’ai toujours mis ça sur le compte de la fatigue, d’une journée debout, des talons… Sauf qu’au fur et à mesure et en fonction des chaussures, la douleur venait ou s’intensifier.

 

Je me suis cassé le petit doigt de pied en fin d’année dernière. À cette occasion j’ai fait une radio et là mon médecin traitant s’est aperçu de ma déformation et m’a conseillé d’aller rapidement consulter un spécialiste. J’ai donc fait une nouvelle radio, pris rendez-vous chez un spécialiste connu dans la région, tout ça en me disant qu’il allait me renvoyer chez moi. Je suis allée au rendez-vous seule. Persuadé qu’il me dirait de ne rien faire, que ce n’est pas dramatique encore…

J’ai trouvé le chirurgien très pro, il m’avait même un peu psychologue sur les bords, car en l’espace de 2 secondes il m’avait parfaitement cerné. Je crois qu’il m’a expliqué sa technique et ce qu’il allait faire, mais je n’en suis pas certaine. Je me concentrer tellement pour ne pas pleurer, et ne pas imaginer ce qu’il allait faire que je n’ai écouté qu’en partie.

Ni une ni deux, il me confirme que je suis à un stade bien avancé pour mon âge et qu’il serait préférable de me faire opérer. Rendez-vous dans 2 mois pour l’opération.

 

Je sors du rendez-vous sans savoir ce qu’il s’est passé, ce que je vais faire… Et j’en ai déjà des nœuds au ventre. Je suis de nature à angoisser rapidement, et cette opération me trotte dans la tête chaque jour, plusieurs fois par jour. J’ai peur du résultat plus que de la douleur. J’ai peur de tellement stresser à m’en sentir mal. Je ne sais pas ce qui va ce passer, et en même temps moins j’en sais, mieux je me porte. J’aurais besoin d’être rassurer, peut être que je devrais rappeler le chirurgien pour en discuter, parce que depuis j’ai d’autres questions:

  • Est-ce que je suis obligé de me faire opérer maintenant?
  • Ça risque d’empirer ou ça peut rester comme ça?
  • Est-ce qu’après l’opération ça risque de revenir?
  • Mes doigts de pieds seront-ils tous bien alignés après?
  • Je pourrais porter des talons et garder mes chaussures?

 

J-23 de l’opération

Tout est allé trop vite en faîte. À vouloir me préserver pendant le rendez-vous, je n’étais pas là. Aujourd’hui je suis à 3 semaines de l’opération. J’ai prochainement rendez-vous chez l’anesthésiste, j’ai déjà commencé à prendre les différents traitements conseillés en amont afin de mettre toutes les chances de mon côté pour bien guérir. Mais est-ce que j’ai réellement besoin de l’opération?

 

Aujourd’hui je doute. Je ne sais pas si c’est la peur et l’appréhension qui me font douter, mais je ne sens plus la douleur. Le temps joue peut-être sur ce point aussi. Il fait froid, mes pieds ne sont pas gonflés et du coup j’ai moins mal voir pas du tout.

Je réfléchis encore et encore à cette opération. Par moment je me dis STOP j’arrête je ne fais rien. Puis je me dis que je dois le faire, que je n’aurais pas le choix d’y passer à un moment ou un autre.

 

Je suis réellement perdu, j’ai peur de sauter le cap et d’avoir encore plus mal ou de difficulté après. Je serais malheureuse si je ne pouvais plus porter mes chaussures ou des talons par la suite.

 

En plus de ça il faut l’admettre l’opération à un coup et engendre des dépassements d’honoraires. J’ai dû carrément changer de complémentaire pour couvrir un maximum des frais. J’ai également déjà acheté les chaussures post opératoire. C’est là aussi un frein à ma marche arrière. Parfois j’ai l’impression que la machine est déjà allée tellement loin, que je ne suis plus le pilote à bord.

 

Ce qui me stress aussi c’est l’organisation. J’ai toujours besoin de tout gérer, tout organiser…Et là je ne serais pas en mesure de quoi que ce soit. Dans l’incapacité de me déplacer ou de rouler pendant des semaines, je vais devoir embêter mes parents et mon mari pour les enfants (école, activité, courses…)

 

L’hallux Valgus est une opération courante et qui s’est bien passé pour certaines personnes et moins voir beaucoup moins bien pour d’autres. C’est après tout comme toutes les opérations, je pense. Il y a tellement de facteurs aléatoires, que l’ont ne peux pas prévoir. C’est peut être ça au fond qui m’embête, me fait de ne pas pouvoir prévoir, ou avoir un résultat fixe et qui ne changera pas quoi qu’il arrive.

 

Je ne sais pas où je serais le 1er février

 

Au jour d’aujourd’hui je n’arrive toujours pas à me mettre d’accord. Je change d’avis comme je respire, j’aurais sans doute besoin d’entendre les mots qui vont bien, qui rassurent et qui encouragent. Je les ai peut être eu, mais ils n’ont pas eu l’impact qu’il fallait sur moi. Je n’en sais rien. Je suis réellement prise en plein doute.

28 Commentaires

  1. ça ne peut aller qu’en empirant, essaye de prendre quelque chose contre les angoisses peut être ? euphytose ou des plantes relaxantes ou vois avec ton médecin si vraiment tu n’arrives pas à gérer.

    courage, ce n’est jamais agréable de subir une intervention

  2. Je me reconnais tellement!
    J’ai moi aussi ce problème sur les deux pieds, et je recule toujours le moment de voir un spécialiste. On m’avait dit que j’étais trop jeune pour me faire opérer mais c’était il y a un petit moment déjà…
    J’appréhende beaucoup également. Comment ça va se passer avec le P’tit Loup (il est encore tout petit), et si on en veut un deuxième… Bref, je recule toujours l’échéance, mais arrivera bien un jour où je devrai y passer!
    En tout cas, bon courage à toi, je penserai fort à toi le 1er février!

  3. Nous avons le même souci ! Et les mêmes craintes !
    Sauf que moi la date d’opération n’est pas proche. Je n’ai jamais pris RDV pourtant l’été je ne peux pas mettre de ballerines, je ne peux quasiment porter que des baskets 😉 et quelques sandalettes !
    Seulement mon médecin m’a dit « Audrey vous ne devez vous faire opérer que vers 35 ans pour être certaine que les hallux valgus ne se refasse pas ». Bon du coup ca m’arrange et j’attends 35 ans. Comme j’en ai 23, je vois l’opération encore loin.
    D’autant plus qu’effectivement, d’après tout ce que l’on entend, cela peut être anxiogène « tu vas être en fauteuil quelques semaines, c’est hyper douloureux patati patata »
    Après je me dis que chacun réagit différemment, et que désormais, pour apaiser les douleurs, il existe de bons remèdes !
    Ma tante (dont je tiens d’ailleurs ce souci) s’est également faite opérer, elle est restée quelques semaines fauteuils, c’etait pénible pour elle mais elle a tres bien géré la douleur :).
    Et elle se dit heureuse de l’avoir fait parce que maintenant elle a de jolis pieds et parce qu’elle peut enfin mettre de jolies chaussures !
    Dit toi que tu seras tranquille et que tes hallux valgus n’évolueront pas :).
    Bisouuuuus

    1. Ah oui tu as de la marge là. Moi j’ai 31 ans je sais pas si ça risque de revenir ou pas.
      Non pas de fauteuil pour moi. Juste une chaussures spéciale et limiter les déplacements. Mais j’en fais qu’une à la fois. Apparemment plusieurs personne l’ayant fait son plutôt satisfaire alors je me dis que ça doit en valoir la peine. Merci beaucoup pour ton message en tout cas. Bises

      1. Bonsoir
        Je sais que votre message à un an alors vous êtes vous faites opérer? Dans deux semaines je me fait opérer et j ai la peur de ma vie
        Pouvez vous me conseiller pour être zen.merci à l avance.

        1. J’ai été opéré il y a un an maintenant. Au départ c’était difficile et maintenant mon pied et sans douleur et souple. Je n’hésiterais pas à me faire opérer du second cette année. Courage vous ne le regretterez pas

  4. Opérée (à 16 ans), il y a 16 ans des deux pieds (en même temps), je le referais sans hésiter…
    Alors oui, c’est une opération qui est « casse-pieds »(sans vilain jeux de mots) les premières semaines post-op’, oui ça fait mal et ça fait peur, mais c’est pour aller mieux après ! 😉
    Et pense à toutes les paires de petits escarpins que tu pourras mettre sans avoir mal aux pieds après 😉
    Tu ne seras plus obligée de choisir tes chaussures en fonction de leur largeur…

    PS : Pour me déplacer dans la maison, j’utilisais une chaise de bureau… on évite les béquilles qui deviennent vite encombrantes à l’intérieur… 😉

    Du courage et des bisous ! 😉

  5. Coucou,
    J’ai l’impression que ta décision est déjà prise inconsciemment en te lisant non ?
    Au vu des démarches entreprises …

    D’après une collègue, c’est assez douloureux ensuite.
    Tu as un seul pied ou les deux ?

  6. un avis que tu n’est pas obligée de suivre mais, fais cette opération parce que avec l’âge qui va venir même si tu veux pas, tu auras de plus en plus mal, tu risque même un jour de plus pouvoir mettre de chaussures! fais gaffe. Oui tu va être embetée oui tu va avoir sans doute un peu mal au début mais ton confort de vie future passe par là….enfin je le crois et très fort. Bisous courage

  7. Chère Fée Biscotte,
    Comme je te comprends! Cette opération je l’ai vécue il y a très exactement 40 jours! Je ne savais pas grand chose non plus, ma seule préoccupation était de pouvoir aller au bloc avec mes lunettes ! L’opération était prévue en ambulatoire, je suis entrée à 9h et j’en suis sortie à 15h. Une chose importante et nécessaire est de s’entrainer à se déplacer avec des béquilles! C’est important car elles ne m’ont pas quitter pendant 3 jours(un seul pied a été opéré). Je n’ai jamais eu mal, car l’anesthésiste m’avait concocté une ordonnance « béton » !!! J’ai pris des anti-douleurs pendant 72h puis j’ai arrêté. Toutefois, nous ne sommes pas égaux devant la douleur… J’avais avant l’opération acheté 1kg de petits pois surgelé que j’ai partagé dans 2 sacs de congélations, qui sont bien utiles et bien plus confortables que les plaques de gel, pour glacer le pied qui sera bien gonflé après l’opération et cela pendant un certain temps! Le mien n’a toujours pas retrouvé son allure d’antan( au niveau du volume!).
    Pour la consolidation des os et le dégonflement, il faut patienter environ 2 mois! Au niveau de la conduite, le chirurgien m’avait dit qu’au bout de 15 jours ce serait possible! Mais j’ai réussi à enfoncer la pédale d’embrayage lundi pour la première fois et cela n’est pas confortable. Le chirurgien a réparé 3 orteils, j’ai attendu 3 années pendant lesquelles j’ai eu mal, je passe la difficulté de me chausser, ne plus courir… mais ayant 6 enfants, je n’imaginais pas être hors circuit pendant 2 mois alors que ma dernière n’avait que 5 ans!
    La chose importante est l’organisation, tout est possible! J’ai lancé un doodle au niveau des copines de l’école, celle de ma fille et les miennes!! Tes amies, ta famille seront ravies de t’aider, à coup sûr! Les mamans de l’école se sont inscrites avec précipitation! Je leur suis très reconnaissante! Il faut vraiment prévoir que, selon la distance, tu ne pourras pas faire tous les aller-retours. Je crois qu’il est raisonnable de prévoir 2 semaines sans va-et-vient : pas d’accompagnement, pas de courses. Tu passes à la médiathèque faire le plein de livres et de musiques, ou encore tu empruntes la série que tu rêves de voir depuis des semaines ! Tu prépares un coussin pour avoir les pieds en l’air dès que tu es assise! Et tu prévois d’inviter tes ami(e)s pour le café au bout de 8 jours (afin de garder le moral!).
    Tes enfants et ton mari se régaleront de petits plats tout prêts, c’est le moment où jamais de les tester!!
    Rester debout n’est pas conseillé, mais rien ne t’empêche d’éplucher les légumes en étant assise avec le tabouret pour avoir les jambes en l’air! Il en est de même pour le repassage, la table est parfaitement réglable!!!
    La 1ère sortie était de marcher 200m pour aller à la pharmacie, j’ai mis 45mn pour faire l’aller-retour!
    Morale de l’histoire : prendre son temps et en accorder à son corps! Tu n’as aucun challenge à franchir! Ce qui a été vrai pour moi sera peut-être différent pour toi. Ce n’est que mon expérience! Mais une chose est certaine (pour moi), ne pas pouvoir courir avec mes enfants, ne pas pouvoir me balader un peu longtemps sans souffrir était devenu insupportable! Alors oui, apprendre à déléguer pendant quelques semaines, ce n’est rien à côté du plaisir retrouvé à vivre à fond!
    Bon courage!!

    1. Merci beaucoup pour ton message. Grâce à toi j’y vois déjà beaucoup plus clair. j’avais pas pensé à mes lunettes :/ lol tu as pu les emmener? je crois que non
      Je te dirais si mon expérience aura été la même que la tienne. Merci encore. Bise

      1. Ma myopie est importante!! Le chirurgien avait dit oui!!! C’est le brancardier qui a tiqué, il ne se rendait pas compte, alors je l’ai excusé!!! « Vous n’allez pas au bloc pour regarder la tv!! » m’a-t-il dit…Sans lunettes, j’entends moins bien!! Avec , j’ai pu entendre le chirurgien et l’équipe discutés pendant l’opération! Anesthésie loco-régionale très appréciable, car le pied reste endormi 24h! En cas de stress, une sédation est possible…cela facilite ce temps au bloc, mais lorsque tu en sors, tu es parfaitement lucide!(ce qui est appréciable lorsque l’on veut tout maîtriser!!)

  8. Courage ma belle ❤ C’est difficile de se dire qu’on va être dépendant pendant quelques temps et puis la séparation avec les enfants, le déroulement de l’opération etc. Mais l’après est bien plus agréable, il faut juste bien dire à l’anesthésiste que tu angoisses beaucoup et tout ira bien. Lorsque j’ai du être opérée de l’épaule à une bonne heure de route de la maison Coquinou avait 18 mois et j’ai pleuré de stress la nuit précèdent l’opération d’être séparée de mon bébé, de mon homme et de ne pas savoir ce qui allait se passer pendant l’opération. Finalement l’équipe a été super, ils m’ont fait prendre un calmant avant de descendre (je dormais à moitié avant le bloc lol) et grâce à une technique ils m’ont endormi le nerf localement en plus de l’anesthésie générale. Je n’ai pas souffert du tout. Et le lendemain j’ai retrouvé mon homme et mon bébé. En janvier dernier j’ai du subir une grosse opération ou j’ai du déléguer pendant 8 semaines, Zébulette avait 18mois et on a plus stresser pour elle qui ne s’endort pas sans moi… Je suis restée hospitalisée 4 jours et par contre j’y suis allée confiante car je connais bien ma gyneco (elle a accouché mes 2 enfants). Chaque opération est vécue différemment mais je me souviens à quel point j’étais perdue. N’hésite pas à tel ton chirurgien ou à lui envoyer un mail pour que tout s’éclaircisse dans ta tête mais ne reste pas avec une épée au dessus de la tête

    1. Tu as raison il vaut mieux que j’en parle et que je pose les questions avant l’opération. Ça m’aidera déjà à y voir plus clair et à faire descendre le stress, je pense. Merci pour ton message ma belle. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.