Mes 7 idées les plus folles

Sérieusement, rassure-moi, toi aussi il t’est déjà arrivé d’avoir des idées folles ?

Parfois je me demande même où je vais chercher tout ça. Peut-être que la rédaction de cet article est également une de mes idées folles. Va savoir …

Des idées complètement folles

 

Devenir prof de Zumba

Si si je t’assure je l’ai eu celle-là. Alors comme ça si tu ne me connais pas trop tu pourrais te dire: « Why Not » sauf que:

  • J’ai commencé la Zumba l’année dernière
  • Je ne suis pas hyper sportive
  • Plutôt timide donc animer un groupe … Hummm Hummmm

Je ne sais même pas comment j’ai pu penser à ça. Mais attention je ne me suis pas arrêté à l’idée, je me suis quand même renseigné sur la formation, les centres, rémunération et j’avais élaboré un plan.  Il m’aura fallu 2 jours pour passer à autre chose.

 

Avoir une boutique en ligne

Voilà une idée pas vraiment folle. Alors à la base j’ai lancé ma première boutique en ligne il y a 4 ou 5 ans. J’y vendais des produits pour la beauté des mains: soins, vernis, gel, machine à UV… J’en parle dans un article sur les vernis  si ça te dit d’en savoir un peu plus. 

J’avais un job en tant que salarié et ma boutique en parallèle. Sauf qu’au bout d’un moment j’ai eu l’impression de faire poste de matin, midi et nuit dans une seule et même journée. J’ai donc décidé de la vendre et de faire une pause.

Sauf que….C’était sans compter mon remue-méninges permanent lol. J’ai donc eu à nouveau cette idée folle il y a peu. Bon j’avoue que j’y ai souvent pensé l’espace de quelques instants. Mais là, il y a de ça 1 ou 2 mois j’étais prête à tout relancer. J’avais choisi une thématique, des fournisseurs… Mais je me dis que ce domaine est tellement concurrentiel et que si tu n’as pas un minimum de fond à investir pour te faire connaitre l’évolution est très lente. Et comment faire face à des boutiques en lignes qui bataillent à coup de campagnes Facebook et partenariats influenceurs. Bref j’ai laissé tomber aussi (pour le moment 😉 )

 

Quitter mon travail est travailler à mon compte

C’est peut-être la moins folle de mes idées. Cela fait maintenant 3 mois que j’ai sauté le pas. Attention pas à l’arrache évidemment. Je travaille en tant que Community Manager et rédactrice web depuis plusieurs années en parallèle de mon job de salarié. Et j’ai eu un déclic qui m’a fait arrêter mon job pour me consacrer exclusivement à ma petite entreprise.

Et tu sais quoi, je n’ai jamais été aussi bien dans ma tête, dans mon job, dans ma famille… Le changement est flagrant est tellement bénéfique.

Je n’ai plus besoin de me lever aux aurores pour travailler (enfin ça dépend des jours). Avant c’était levé à 4h pour travailler jusqu’à 6h pour moi, ensuite déposer les enfants et partir au travail jusqu’à 17h. Journée bien remplie à laquelle s’ajoutaient évidemment les repas, les devoirs… 

Maintenant je gère mon temps de travail comme je l’entends et je suis épanouie dans ma nouvelle vie et ce nouveau job.

 

Devenir médecin légiste

Bon là je suis allé chercher loin dans mes idées folles, mais quand même j’avais cette idée. J’étais vraiment plus jeune et je ne sais pas comment j’ai eu cette idée ou envie, mais je voulais devenir médecin légiste. J’ai toujours adoré le côté scientifique de ce métier, c’est peut-être pour ça que j’ai étudié la chimie par la suite.

Mais bon je n’ai pas suivi ce curscuse scolaire. Je crois me souvenir que lorsque j’ai appris que les corps avaient une odeur désagréable, l’idée m’a paru moins alléchante pour le coup. En plus quand je me dis maintenant que j’ai du mal à voir du sang ou une plaie je pense avoir fait le bon choix.

 

Vendre des dessins

Alors dis comme ça on pourrait ce dire que ce n’est pas fou comme idée. Sauf que dans le contexte l’idée est tout autre. Je devais avoir 8 – 10 ans. Et avec des copines de ma rue, on avait installé un atelier chez mes parents. On faisait des dessins et après on allait les vendre à nos proches et aux voisins pour nous acheter des bonbons. C’est mignon et à la fois dingue comme idée.
N’empêche qu’est-ce qui peut nous passer par la tête à cet âge (et plus grand même)

Après j’habitais un petit village où tout le monde connaît tout le monde alors c’était encore bon enfant je dirais.

 

M’expatrier

C’est une idée que j’ai souvent eue, avec l’idée d’aller dans différents pays. En Suisse, Allemagne ou aux États-Unis. C’est une vie qui pourrait me plaire, je pense. Partir à zéro, découvrir une autre façon de vivre, des nouvelles habitudes à prendre…

Mais j’ai beau retourner la chose dans tous les sens, je n’ai pas la force d’être loin de mes proches et particulièrement de mes parents. Je suis très proche de ma maman, qui habite à 5 minutes de chez moi alors me retrouver à plusieurs heures d’elle c’est impossible.

Je félicite tous ceux et celles qui ont le courage de franchir le pas et de vivre à l’étranger.

 

Aller vivre au Vietnam

Ça rejoint un peu le paragraphe au-dessus sauf que c’était dans un cas différent. Lorsque j’étais au collègue m’ont père avait une opportunité professionnelle à savoir aller au Vietnam. 

J’étais tout emballé par cette aventure, j’ai regardé les vêtements, la nourriture, les paysages… Je voyais ça comme quelque chose de tellement enrichissant et bénéfique du haut de mes 14 ou 15 ans. Mais ma mère ne le voyant pas de la même façon. 

Normal j’avais des frères et soeurs plus âgés qui était déjà installé et dont nous devrions nous éloigner. Impensable pour elle. Du coup mon père à décliner la proposition et nous n’avons jamais déménagé.

 

As tu déjà eu des idées aussi folles ?

10 Commentaires

  1. Haha pas mal, moi en général, je fais une liste pour Janvier en me lâchant, puis j’essaye d’atteindre les « réalisables » durant l’année ! Amusante, cette idée de devenir médecin légiste 🙂

  2. coucou

    le médecin légiste me plait bien, j’ai faillit entamer une carrière d’agent funéraire ^^
    sinon le Canada me tente bien comme pays pour aller y vivre ^^
    ce ne sont pas idées farfelues je trouve mais des idées sympa en vrai XD

  3. Coucou,

    Oh médecin légiste, moi aussi je voulais faire ça avant d’atterrir en fac de droit ! J’aurai préféré d’ailleurs, largement !

    Sinon oui, j’ai un rêve complètement fou, que j’espère bien réaliser, même si ça me fait peur et que c’est compliqué ! Je rêve de changer de vie, de continent, de pays ! Ce sera dur au départ, mais j’espère qu’après ce sera le bonheur !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.