Attention allergies

Il y a des jours comme ça ou tu te rends compte que ton quotidien n’est pas celui de tout le monde. Toi tu dois faire attention à toi a tes enfants comme n’importe qu’elle maman. Mais en plus de ça tu dois faire attention à ce qui entoure ton enfant allergique. Ce qui ajoute un facteur risque, et un stress quasi permanent. Attention allergies, est un article que j’ai voulu écrire pour vider un peu mon sac. Mais attention je ne suis pas là pour me plaindre.

 

Toujours faire attention

J’ai moi même des allergies alimentaires, notamment aux fruits exotiques, à la banane, aux noix… Ce sont des allergies que j’ai appris à gérer et je ne le vis pas mal pour autant. L’avantage de mes allergies est qu’il s’agit généralement de produits que l’ont distingué très bien dans son assiette. Il me suffit de préciser sans tomate dans mon assiette et le problème est réglé, ou j’évite simplement les fruits et basta. 
Je me souviens quand j’étais petite la fille de mon dentiste avait des allergies aux arachides. J’avais entendu ça et je me demandais comment elle devait faire, et je me disais que ce n’était surement pas facile pour elle et son entourage. Du coup moi et mes allergies c’était cool à cotés d’elle. Alors le jour où le verdict de Mr Loulou est tombé, j’ai immédiatement pensé à elle. Et je n’ai pas pu retenir mes larmes.

Mr Loulou est donc allergique aux arachides, aux fruits à coque, au sésame, à la moutarde et à l’œuf. Au départ il était également allergique au lait, mais heureusement pour nous cette allergie a disparu. Et oui le point positif d’une allergie c’est qu’elle peut très bien disparaître.  D’ailleurs chez les enfants les allergies lait, oeuf sont fréquente et sont amenées à disparaître vers les 5-6 ans il parait. Alors je croise les doigts et en attendant je fais attention.

 

Le stress au quotidien

Un repas de famille, une journée chez la nounou, la scolarisation… Autant de choses qui me stress déjà. Il a deux ans bientôt et l’année prochaine sera l’année de la rentrée. Besoin de préciser que j’appréhende beaucoup?

Chaque sortie est une organisation. Il faut penser à son repas, son goûter, son médicament au cas ou… On ne laisse pas place à l’imprévu. (Ça ne me dérange pas je suis comme ça de nature lol)  

La chose la plus embêtante à mes yeux et de devoir TOUJOURS lire les étiquettes des produits. Car d’une marque à l’autre, d’un produit à l’autre la composition change. Récemment, après avoir échangé avec une maman d’un petit garçon qui a des allergies, je me suis rendu compte que le poivre que je pensais être du poivre n’en ait pas. Ou du moins pas que. En rayon j’achète du poivre pour moi c’est du poivre point. Mais non! La marque que j’utilise contient en faite des graines de moutarde. Le problème est que Mr Loulou est allergique à la moutarde. Ceci expliquerait peut-être ses diarrhées depuis des semaines. 

J’ai également lu que certaines personnes allergiques aux fruits à coque et à la moutarde peuvent être allergiques également au tournesol. Chose à confirmer par mon allergologue. Mais dans le doute, j’ai arrêté le tournesol et le poivre. Trois jours après Mr Loulou n’a plus de diarrhée. L’eczéma  est encore présent, mais ça peut être un début. Je suis impatiente de faire le point avec l’allergologue parce que je pense qu’il y a quelque chose à approfondir.

Ce que je veux dire par là c’est qu’on n’est jamais à l’abri d’un ingrédient caché, d’une trace dans un produit, d’un contact extérieur… en gros la vigilance permanente est de mise. Et un conseil, en tant que maman fait confiance à ton instinct. Car souvent j’ai pu voir que c’est la maman qui insiste pour faire passer des tests ou qui découvre les allergies de son enfant avant d’être prise au sérieux par les médecins.

 

Lui apprendre 

Le plus important pour moi c’est qu’il apprenne et comprenne ses allergies pour qu’il puisse lui même être vigilant. On est d’accord il n’a même pas deux ans. Mais je pense que c’est en lui expliquant maintenant qu’il va enregistrer les choses et être vigilant par la suite. Aujourd’hui Mr Loulou me demande toujours avant de manger quelque chose, et Dieu sait comment qu’il est gourmand. Il a besoin de la validation de maman quand quelqu’un lui donne quelque chose. C’est un point positif. 

Quand il voit un oeuf, il dit « beurk », il a déjà compris que ce n’est pas bon pour lui. Et quand je lui refuse un aliment auquel il n’a pas droit il ne fait pas de colère, et ça aussi c’est un bon point. Je pense que l’apprentissage des allergies à un enfant commence dès le plus jeune âge. Mais après quand il va grandir c’est sans doute à ce moment qu’il aura le sentiment d’être différent et là un autre travail commencera. C’est pourquoi j’essaie toujours de lui offrir des aliments (goûter, plat, dessert) identiques (dans le fond ou la forme) à ceux que nous consommons. L’exercice n’est pas facile, mais je prends plaisir à préparer de nouvelle recette. D’ailleurs hier nous avons testé une recette pour faire un gâteau au chocolat pour son anniversaire et ça a été un succès je suis trop contente. Je le partage bientôt avec toi promise.

 

Voilà donc en quelques mots le quotidien d’une petite famille avec des allergies. Nous ne sommes pas malheureux pour autant et encore moins à plaindre. On est heureux, on s’aime et en prends soin l’un de l’autre c’est une bonne chose non? On va tout faire pour être plus fort que les allergies et vivre « presque » comme si elles n’étaient plus là.

 

Et toi tu as des allergies ? Comment vis-tu la chose au quotidien?

 

Source photo: Michael Clesle

13 Commentaires

  1. Bonjour, je suis dans la même situation depuis 13 ans. Ma fille est polyallergique et nous sommes passés par bien des épreuves et étapes, en fonction de l’âge qu’elle traversait. J’ai créé un site « Au bonheur des enfants allergiques »et publié deux livres, « la cuisine joyeuse des enfants allergiques »et « desserts et fêtes magiques pour enfants allergiques »afin de partager notre expérience. Je me retrouve dans tout ce que vous avez écrit. L’entrée à l’école est une étape importante qu’il faut bien préparer pour protéger l’enfant. N’hésitez pas à poser des questions,j’y répondrai acec joie.

    1. Merci pour votre message. Quelque par je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule dan cette situation et que d’autres maman sont passé par là et pourront peut être me conseiller. Je viens d’accepter votre demande sur facebook avec plaisir.

  2. Ah comme je te comprend, nous sommes toujours dans l’attente de tests complementaires et resultats deja intolerance plv et sucres (fruits, legumes….)et les feculents lui donnent de fortes diarrhees surtout blé et autres mal au ventre la joie mais comme tu le precise le tout est de leur apprendre moi il met tout à la bouche d’où là parfois des problèmes.

  3. Bonjour, ma fille de 6 ans est allergique alimentaire depuis la naissance (diagnostiqué à 4 mois) aux œufs, lait, blé, arachide (un peu plus tard !) ainsi que kiwi et ananas, elle a aussi des allergies respiratoire comme le chien, le chat, les pollens, graminées. Du stress et toujours du stress sont notre quotidien, la remarque que je puisse faire est que les journées à la maison se déroule très bien, nous mangeons comme elle, le plus compliqué reste la vie en collectivité ou chacun y va de son expérience !
    Mais je rassure tout le monde, cela s’arrange et dans l’ensemble que cela soit à l’école ou ailleurs tout ce passe bien, j’apporte ses repas et je passe pour l’angoissé de service à force de consigne !

    1. Je pense qu’avec le temps on est organisé, on sais ce qu’on peu et ne peu pas manger… Aujourd’hui nous on est au départ de l’aventure et je me sens perdu car peu de repère alimentaire… Il va falloir s’adapter. Merci pour ton message

  4. Je serai dans le même état que toi si mes enfants avaient des allergies graves. Ici il y a que le pollen et encore pas de test fait sur la grande c’est un état à surveiller.

  5. Bonjour,
    J en ai pleuré tellement votre article est semblable à mon quotidien. J aurai pu ecrire cet article mots pour mots en rajoutant des allergies ms c est exactement ce qu on vit ds notre famille avec mon fils agé maintenant de 9 ans. Merci pour ces ecrits qui me parlent et parleront à d autres personnes. Nos enfants sont forts, et nous sommes là pr les épauler au quotidien. Heureusement qu il y a fb internet pour trouver du réconfort face aux allergies, aux incompréhensions des gens qui pensent qu on en fait tjs trop. Bon courage à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.