Les différents mode de garde d’enfants

les différents mode de garde

Avoir des enfants c’est bien. Souvent on pense à faire un bébé, à son prénom sa chambre… Mais seulement bien plus tard on pense « mode de garde ». C’est n’est pas toujours évident pour les parents de savoir vers quel mode de garde ce tourner et quels sont nos droits. J’ai donc souhaité faire un article récapitulatif des différents mode de garde possibles.

 

Présentation des modes de garde

 

Il y a de nombreux modes de garde possible en fonction de l’âge de l’enfant. On parlera notamment de la crèche, la MAM, haltes-garderies… pour les plus petits. Il s’agit là de structures soumises au respect d’une réglementation et qui font l’objet d’une autorisation de fonctionnement délivrée par le conseil départemental.

Il est également possible d’avoir recourt à une assistante maternelle (Nounou). Celle-ci est autorisée à accueillir à son domicile un certain nombre d’enfants en fonction de son agrément.

Tu peux également opter pour une garde à ton domicile par une professionnelle. C’est en faîte une nounou à domicile. Elle peut s’occuper exclusivement de ton enfant, ou faire une garde partager avec d’autres enfants, toujours chez toi.

Une fois que l’enfant est scolarisé, il existe des accueils de loisirs. Ils fonctionnent durant les périodes scolaires (avant et après les heures de classe) et/ou les vacances. C’est ce que l’on appelle couramment l’accueil périscolaire. 

 

L’accueil collectif

 

Ces centre d’accueil sont prévu pour recevoir les enfants très tôt et jusqu’à leur entrée à l’école maternelle, voir même parfois jusqu’à l’âge de 6 ans (en dehors des heures d’écoles). On parle là de crèche collective ou d’entreprise, de haltes-garderies, MAM… Dans l’idée le principe est le même dans tous ces centre d’accueil, ce qui peut changer c’est le gestionnaire de la collectivité. Il peut s’agir de la commune, du conseil général, d’une association, entreprise…

quoi qu’il en soit ces établissements sont surveillés et leur ouverture est contrôlé par le Président du conseil départemental après avoir eu un avis des services de protection maternelle et infantile, autrement dit de la P.M.I. On n’ouvre donc pas une crèche ou un centre d’accueil pour enfant comme on le souhaite. En plus de l’aspect administratif, les locaux de l’accueil collectif doivent impérativement respecter des normes de sécurité, et doivent favoriser l’éveil des enfants.

 

Les enfants sont prient en charge par une équipe qualifiée. On y trouve un directeur qui peut être une puéricultrice, un médecin ou un éducateur. Des professionnels de la petite enfance comme des auxiliaires de puériculture, des éducateurs spécialisés s’impliquent également dans les tâches quotidiennes de la crèche. Il est préconiser d’avoir 1 personne pour 5 enfants qui ne marchent pas et 1 pour 8 enfants qui marchent.

Des psychologues, intervenants culturels… peuvent également intervenir dans la structure pour un événement particulier.

 

Le gestionnaire de la structure d’accueil s’engage auprès de la Caisse des Allocations Familiales, à calculer la participation financière des parents, à partir d’un barème spécifique. Celui-ci tient compte des ressources et de la composition du foyer. 

 

L’assistante maternelle

 

Connu aussi sous le nom de nounou ou nourrice. Il s’agit d’une professionnelle qui accueille chez elle, ou dans une structure appelée MAM, dont je te parlerais plus tard. L’assistante maternelle peut accueillir jusqu’à 4 enfants âgés généralement de moins de six ans.

 

On parle d’assistante maternelle agréée, car afin de pouvoir exercer elle doit suivre une formation de 120 heures  et obtenir un agrément pour faire reconnaître son statut professionnel. Il faut savoir que dans certains cas des assistantes sont dispensées de formation. Cela dans le cas ou elle est auxiliaire de puériculture ou titulaire d’un CAP petite enfance, ou les assistantes familiales.

 

La Maison d’Assistante Maternelle (MAM)

 

Depuis près de 7 ans maintenant, les assistantes maternelles peuvent se regrouper et exercer leurs activités au sain d’un seul et même établissement, appelé une « Maison d’Assistante Maternelle » ou MAM.

Ce regroupement d’assistantes maternelles fonctionne un peu comme une crèche. Il s’agit d’un accueil pouvant accueillir au maximum quatre enfants par nourrice de façon simultanée.

L’assistante maternelle travaillant dans une MAM est employée par le parent de l’enfant. C’est donc ce parent qui rémunère la nourrice de la même manière qu’une nourrice traditionnelle. Il est également possible de bénéficier du complément de libre choix du mode de garde pour la prestation d’accueil, et ainsi compenser le coût lié à la rémunération de l’assistante.

 

 

La garde à domicile

 

Voici un mode de garde un peu moins courant de nos jours, mais sache qu’il existe. Le principe est de faire garde son ou ses enfants par un employé qui intervient directement chez soi. Tu peux aussi avoir recours à la garde partagée dans ce cas. Cela veut dire que la nourrice garderait d’autres enfants que les tiens, à ton domicile.

 

Pour ce type de contrat tu as deux possibilités. Soit passer par un organisme déclaré et agrée par l’État. C’est ce dernier qui prendra en charge les tâches administratives comme le recrutement et les obligations d’employeur. Soit tu t’en occupe et fonctionne de la même manière qu’avec une assistante maternelle.

 

La réglementation

 

Quoi qu’il arrive, et peu importe le mode de garde que tu choisiras, il faudra dans tous les cas:

  • Faire un contrat de travail le plus précis possible. Des trames sont téléchargeables gratuitement sur le site de Pajemploi.
  • Il faudra déclarer les heures et les salaires au moment de la rémunération de votre salarié
  • Respecter le code du travail et la convention collective

  

Si l’enfant à moins de 6 ans, tu peux peut être bénéficier d’un complément de libre choix. Il s’agit d’une prise en charge de la rémunération de l’assistante. Elle est répartie comme suis:

  • 50 % des cotisations dues pour l’emploi de l’assistante, dans la limite du plafond (ça varie en fonction de l’âge de l’enfant)
  • Une partie de la rémunération (dépend des revenus du foyer, du nombre d’enfants et de l’âge) 15% minimum resteront à ta charge.

 

Quel mode de garde utilises tu pour ton enfant?

10 Commentaires

  1. Coucou,

    Ici, c’est dur dur pour faire garder mon loulou. Avant ses 3 ans il allait en crèche, mais depuis, impossible de trouver quelqu’un qui ne me demande pas 750€ juste pour faire la sortie des écoles et 1-2h après 16h30. Je trouve que c’est une vraie catastrophe, je suis coincée à la maison, car aucun mode de garde ne se présente à moi dans ma ville et c’est bien dommage, je suis d’ailleurs loin d’être la seule dans ce cas par chez moi !

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité ♡

    • Tu es sérieuse dans le tarif? Les prix sont tellement excessif par chez toi? Je ne comprends pas que la réglementation soit ainsi faite. Pourquoi n’avons nous plus d’aide à partir de 6 ans? Comme si un enfant pouvait ce garder seul et rentrer de l’école sans avoir besoin d’un mode de garde. Les prix montent et c’est un budget !

  2. Maman de 4 enfants, j’avais le choix,
    mettre ma carrière en pause et les voir grandir ou alors reprendre mon poste et laisser ma paye en mode de garde… j’exagère à peine, dans la simulation, il me restait 50 euros, de quoi payer l’essence… 😉
    Alors le choix s’est imposé, et je ne regrette pas…

    Mon grand était gardé en garde à domicile, c’est un bon compromis, on garde le rythme de l’enfant, pas besoin de le réveiller pour l’emmener chez la nounou (la nuit, le froid l’hiver… ça nous a tous crevé le coeur de les sortir de leur petit lit tout chaud et de les larguer pour la journée… ), il connait son univers et garde ses petites habitudes.
    Les démarches auprès de la PAJE étaient assez simples.

    Et maintenant, on se prépare au retour au travail à la rentrée quand la petite dernière fera sa rentrée… 😉

    Choisir le bon mode de garde, c’est toujours un casse-tête… 🙁

    Laetitia.

    • Oh oui ce n’est jamais évident. Et avec le peux d’aide qu’on reçoit on fait vite un choix. Ici les enfants étaient chez la nounou. Depuis que la grande à 6 ans elle est en « péri » chez ma maman et j’avoue que ça nous soulage. Alors toi avec 4 je n’imagine même pas ce que ça doit être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*