7 bonnes raisons de passer au bio

Ces dernières années le produit bio on le vent en poupe. Effet de mode ou véritable envie de changement, acheter bio et d’actualité et je vous donne les bonnes raisons de consommer des produits bio.

Un produit bio c’est quoi ?

Lorsque l’on parle d’un produit bio, on sous-entend qu’il est issu d’une agriculture biologique avec un mode de production et de transformation respectueux de l’environnement, de la biodiversité tout en apportant une solution face au changement climatique. Ce n’est pas rien !

Ces aliments sont cultivés sans produits chimiques de synthèse et sans OGM ( Organismes génétiquement modifiés) on ne retrouve pas non plus d’exhausteurs de goût, de colorant, arôme chimique… et l’utilisation d’additifs est limitée par des normes.

Tous les produits bio subissent de nombreux contrôles à chaque étape de fabrication ou de transformation. Le logo AB par exemple garantit le respect des règles. 

Si le bio était assez onéreux il y a quelques années, ceci n’est plus le cas aujourd’hui. Les écarts de prix tendent à se réduire surtout depuis l’arrivée des hyper dans ce domaine. Le tout est de consommer de saison et non transformé et réduire la part animale pour du végétal. Ainsi ton panier de course ne te coutera pas plus cher.

7 bonnes raisons de consommer bio

1 – Moins de pesticides

Ce n’est pas la première fois que j’en parle sur le blog. Les pesticides sont très présents dans les aliments vendus en circuits dits traditionnels. Tu pourras approfondir le sujet via mon article sur la firme Monsanto

Certes le bio ne te permettra pas d’y échapper totalement, car des risques de contamination croisée sont possibles. Mais tu pourras réduire au maximum ta consommation. Le rapport sur les résidus de pesticides en 2017 de l’Autorité européenne de Sécurité des Aliments, indique que les dépassements de limite max de résidus et le taux de quantification sont significativement inférieurs sur les aliments biologiques. On retrouve 0,7% de dépassement en bio contre 2,9% pour le conventionnel. Même si ça peut te sembler infime en soi, la question se pose sur l’addition de ces dépassements. Une analyse menée par l’association écologique Générations Futures a détecté jusqu’à 36 pesticides différents dans l’alimentation d’une journée type pour un enfant. (4 repas avec 5 fruits et légumes par jour, 3 produits laitiers et 1,5L d’eau)

Pourquoi sont-ils gênants ? Il s’agit majoritairement de perturbateur endocrinien, ils minimisent alors l’action de certaines hormones et sont sources d’infertilité, de cancers, malformations ou de défaut de maturation du cerveau chez l’enfant.

2- Les OGM sont interdits en France oui, mais…

Même s’ils sont interdits en France et dans plusieurs pays de l’Union européenne. Il est malgré tout possible d’en retrouver dans nos aliments par le biais de l’import depuis les États-Unis par exemple. C’est donc dans le Soja, le Colza ou encore le maïs transgéniques que l’ont retrouvé des OGM. Ces céréales sont majoritairement utilisées pour nourrir le bétail et se retrouvent alors dans la viande.

À ce jour nous manquant de recul sur le long terme pour connaître les effets de ces organismes sur la santé humaine. Je sais pas toi, mais moi pour le coup je préfère essayé de les éviter.

3- Fruits et légumes plus riches en micronutriments

Les fruits et légumes biologiques seraient plus concentrés en micronutriments. On retrouve par exemple une plus forte présence de polyphénols allant de 19 à 69% selon les familles d’aliment. Idem pour les carotènes et la vitamine C. Ceci s’explique par le fait qu’en l’absence de pesticides, la plante développe ses propres moyens de défense face aux nuisibles.

4- Une meilleure valeur nutritionnelle

Une analyse publiée en 2016 par le British Journal of Nutrition a montré que la viande, les oeufs et le lait bio sont plus riches en acide gras et oméga 3, et ceci jusqu’à 50% plus riche.

5- Moins d’additifs dans le bio

Ne nous voilons pas la face le rayon bio contiennent également des produits transformés comme des biscuits, des plats préparés …Il est maintenant possible de trouver tout type de produits en bio. Ces produits présentent toutefois des avantages comparés à leurs homologues traditionnels. 

Un produit dit bio doit avoir au minimum 95% d’ingrédient issu de l’agriculture biologique, et le nombre d’additif autorisé est vraiment restreint. On passe de 300 à 47 pour un produit bio et ils sont souvent d’origine naturelle.

Attention toutefois à ne pas faire d’amalgame. Un produit transformé même bio reste un produit industriel et sa composition et ses apports nutritionnels (calories, graisse, sucre…) ne sont pas forcément les meilleurs. Rien ne vaut le fait maison.

6- Faire attention à son alimentation

À partir du moment où l’on commence à être plus vigilant à la composition des produits on va inévitablement faire attention à son alimentation. 

Il a été démontré que les consommateurs de produits bio auraient une alimentation plus équilibrée et moins de problème de poids que les autres. De même les partisans du bio consommeraient moins de viande, de charcuterie ou de produits laitiers, sodas, fast food… et privilégierais des céréales, fruits, huiles végétales plus riches en vitamines et minéraux.

7- Les antibiotiques ce n’est pas automatique

Dans un élevage bio, les antibiotiques ne sont pas interdits, mais limités. On incite les éleveurs à avoir recours à des méthodes naturelles comme l’homéopathie, ou encore l’aromathérapie. Et oui ça fonctionne même sur les animaux 🙂 Les antibios restent la solution finale lorsque l’animal est malade et que d’autres méthodes n’ont pas été efficaces.  

Le problème des antibiotiques est qu’ils se retrouvent ensuite sous forme de résidus directement dans la viande que tu consommes.

Consommes tu bio ?

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.