Avoir un potager bio chez soi

Depuis que nous nous sommes installés dans notre maison, il me tardait d’avoir mon potager. Mais on ne s’improvise pas jardinier du jour au lendemain. Il y a des choses à savoir et à faire à des moments précis. Voici un petit article généraliste pour te permettre d’avoir un potager chez toi.

 

Faire un potager bio

 

La base d’un potager bio est le fait qu’il s’agisse d’un potager qui respecte la nature, on cultive son potager sans pesticides, sans engrais chimiques nuisibles. Il existe plusieurs astuces pour parer contre les visiteurs indésirables. De même la patience, le soleil et la pluie sont tes alliés pour avoir une belle récolte.

Voici quelques conseils pour bien démarrer son potager bio.

 

Préparer la terre

Trouves l’endroit ni trop exposé, ni complètement à l’ombre et réserve au minimum un à deux mètres carrés de terre pour ton potager. Ça peut te paraître peu, mais pour un début, et te faire la main ça suffira. Au départ j’avais même opté pour un carré potager en bois. Je trouve que ça s’intègre bien dans le jardin et ça permet de voir si on aime faire ça ou pas, avant de trop investir. Certes tu ne vas pas te nourrir toute l’année avec ça, mais tu auras le temps de le faire évoluer.

Il te faut une terre fertile on la reconnait à sa couleur noir marron. Si la tienne est plutôt ocre orange, ce n’est pas perdu, mais pour pouvoir semer, il te faudra la recouvrir d’une grosse épaisseur de terre plus fertile.

Côté exposition, on évite l’exposition plein Nord, trop exposé au vent ou la proximité avec les conifères

 

Préparer le terrain

L’idéal est de commencer à l’automne ou au printemps. Il te faudra t’adapter à la saison, par exemple:

  • À l’automne: Si tu as du gazon et souhaites faire ton potager à même la terre, recouvre-le de feuille morte sur environ 20 cm de haut. Ainsi les feuilles vont se dégrader durant l’hiver et enrichir ta terre pour qu’elle soit idéale au moment de semer.
  • Au printemps: Si tu as du gazon, bâche la partie potager pendant au moins un mois. Puis utilise une fourche pour bêcher ta terre pour soulever la terre puis l’aplatir sur le dessus.

Si comme moi, tu souhaites utiliser un carré potager, il te suffira ensuite de l’installer sur la parcelle choisie et de le remplir de terre fertile.

 

La fertilisation

Avant de planter ou de semer, il faudra t’assurer de la fertilité de ta terre. Et oui parce que si la terre est de mauvaise qualité tu auras beau faire attention, arroser… rien ne prendra. On évite les engrais chimiques et en opte plutôt pour du compost. Si tu n’en as pas, sache que certaines déchetteries peuvent en donner ou en vendre pour quelques euros. 

Répartie équitablement le composte sur toute la surface de ton potager et mélange-le à ta couche de préalablement préparé, puis aplatit le tout avant d’y semer tes graines.

 

Un calendrier du potager bio

 

C’est bien connu, la lune agirait sur nos plantations, c’est pourquoi il existe chaque année des calendriers adaptés aux différentes lunes. Un calendrier du potager bio est un pense-bête indispensable. L’avantage de ce support et qu’il te permettra de ne pas passer à côté d’une chose à faire dans ton jardin, de te rappeler que c’est le moment de récolter, ou de semer…

J’ai craqué pour le calendrier du potager bio de chez Terre Vivante. Cette année le calendrier est orienté vers la biodiversité au jardin. On y retrouve le monde animal et végétal en parfait équilibre dans le jardin.

 

 

On retrouve à l’intérieur du calendrier une belle illustration sur la partie supérieure avec les fruits et légumes du mois. Et sur la partie calendrier de l’autre page, tu trouveras les informations sur les différentes lunes, les jours favorables ou défavorables au semis, les jours de feuille, de fruit…

 

 

Le calendrier est vraiment très bien fait et complet. Il me tarde d’être en janvier pour suivre les conseils de celui-ci et voir le résultat dans mon potager.

 

As-tu des conseils ou astuces pour avoir un potager bio?

32 Commentaires

  1. Coucou,
    ton article est super instructif, effectivement enrichir sa terre est super important et tu utilises la même méthode qu’un couple d’amis qui ont également mis des feuilles mortes sur une bonne couche sous la terre pour la nourrir ! Merci pour tes astuces, je rêverais d’avoir un petit potager également mais en ville pour le moment ce n’est pas très syndiqué ! plus tard, ce sera au programme ::) Merci pour ce partage d’infos et à très Vite

  2. Chez nous aussi, on fait quelques plantations avec les enfants. Pour le moment pas de potager, car nous avons pas assez de place, mais j’espère qu’on pourra le faire très bientôt ! Je garde ton article sous le coude pour ce moment-là. Merci !

  3. Coucou,

    Super ton article ! J’adore jardiner, j’ai toujours adoré ! Il y a quelques années, j’avais un champ en guise de jardin, énormément de travail, mais beaucoup de récolte et de la nourriture pour les hivers suivant !
    Maintenant, je suis en appartement sans aucune possibilité d’en faire et ça me manque ! J’attends la réponse pour la maison de nos rêves, si on a la chance de l’avoir, je me remets de ce pas au jardin !

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  4. Coucou

    c’est top, je viens juste de faire mon jardin mais pour l’instant ce n’est que du gazon.
    Je pense planter des aromates + tomates dans des grands bacs et à côté des framboisiers et un figuier mais ce sera l’an prochain tout cela 🙂

  5. Ohhh mais c’est chouette tout ça ! Le problème que j’ai avec le jardin, c’est l’organisation… J’oublie d’arroser et j’en passe. Du coup, j’ai déjà du mal avec des fleurs qui poussent toutes seules, alors un potager !! J’ai hâte de voir comment tu t’en sors 🙂 J’espère que tu nous tiendras au courant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*